Diabète : 2 médicaments suspendus

Actos® et Competact®sont deux médicaments prescrits en deuxième intention aux patients diabétiques de type 2. Une étude de la CNAMTS vient de confirmer que ces antidiabétiques augmentent faiblement le risque de cancer de la vessie. En conséquence, le rapport bénéfice / risque n’est plus favorable, d’où la décision de retrait de ces deux médicaments.

Actos® et Competact® : une molécule commune, la pioglitazone

Actos® et Competact® appartiennent à la même famille, tous deux ayant pour principe actif la molécule pioglitazone. Ils sont sur le marché Européen depuis 2002. Mais dès 2006, ils ont été suspectés d’augmenter le risque de cancer de la vessie. Afin de trancher, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a demandé à la Cnamts de mener une enquête. Les résultats montrent que le risque de cancer de la vessie chez les patients diabétiques augmente de 22%. Autrement dit, le rapport bénéfice / risque pour ces deux médicaments n’est plus favorable. Leur retrait du marché vient d’être voté avec 25 voix pour et une abstention.

Recommandations aux patients prenant Actos® et Competact®

L’Afssaps demande bien évidemment aux médecins de ne plus prescrire ces médicaments. Quant aux patients, elle leur recommande expressément de ne pas interrompre seuls leur traitement mais de consulter leur médecin afin de modifier leur prise en charge de façon adaptée.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communiqué de presse de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 9 juin 2011.