Dépistage gratuit des cancers de la peau

Le 17 mai 2001, aura lieu pour la 4ème année consécutive la Journée nationale de dépistage gratuit des cancers de la peau et des lésions précancéreuses. Peu avant cette date, un site Internet (celui du Syndicat des dermatologues) et un serveur vocal (08.92.68.40.50 ; 2,21 F la minute) seront disponibles afin de fournir aux personnes intéressées les coordonnées des cabinets médicaux et autres centres de soins de chaque région participant à l'opération. Il sera également possible de poser toutes sortes de questions, dont celle de l'utilité d'une visite chez le dermatologue.
Publicité

Le risque de développer un cancer cutané était de 1 pour 1.500 en 1930. Il est actuellement de 1 pour 100 ! En d'autres termes, les enfants d'aujourd'hui ont 15 fois plus de risque que ceux nés 70 ans auparavant …Cette journée illustre parfaitement le caractère vital de cette spécialité médicale ; sans aucun instrument, excepté éventuellement un dermatoscope, les dermatologues sont capables de sauver des vies en détectant à temps un cancer de la peau.

Publicité
Publicité

L'année passée : 31.000 dépistés et 36 vies sauvées

L'année passée, lors de cette Journée nationale de dépistage gratuit des cancers cutanés, 1.419 dermatologues avaient répondu à l'appel de leur Syndicat et 455 centres de dépistage, dispensaires et autres centres d'examens de santé avaient ouvert leurs portes. Plus de 31.000 personnes ont ainsi été dépistées, dont une sur deux était motivée par une lésion jugée suspecte. Près de 24% d'entre elles avaient effectivement un mélanome à surveiller, sur le tronc (60%), les membres inférieurs (28%), la tête et le cou (20%) et les membres supérieurs (16%). Plus de 36 mélanomes ont ainsi été repérés. Il faut donc montrer sa peau pour la sauver !

 
Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 04 Mai 2001 : 02h00
Source : Panorama du Médecin, 15 janvier 2001, n°4765.