Le dépistage génétique du risque de cancer du sein
Sommaire

Deux études viennent de conclure que chez ces femmes une opération préventive de leurs deux seins, avec chirurgie reconstructrice, pouvait diminuer par deux le risque de cancer ? Est-ce selon vous une voie d'avenir ?

Dr Marc Espié : Des études rétrospectives ont en effet mis en évidence la réduction du risque de survenue de cancer en proposant l'ablation des deux seins. Ce n'est pas pour le moment le consensus en France. Il ne faut pas sous-estimer le traumatisme psychologique que représente cette mutilation pour ces femmes qu'elle soit associée à une reconstruction ou non. Ce geste chirurgical ne doit être envisagé qu'à la demande de la patiente, en prenant le temps de la réflexion et en proposant systématiquement d'en discuter avec une psychologue.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :