Des dents saines pour éviter nombre de cancers et d’infarctus

Publié le 09 Septembre 2013 | Mis à jour le 16 Septembre 2013
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
© getty

L’hygiène buccodentaire n’est pas qu’une question de confort et d’esthétique. C’est aussi une question de bonne santé. On savait déjà que les infections dentaires favorisaient les infarctus du myocarde.

Une équipe américaine vient de montrer qu’une bactérie d’origine buccale pouvait favoriser les cancers du côlon...

PUB

Une équipe américaine vient de montrer qu’une bactérie, rare dans l’intestin, mais fréquente dans la bouche, est retrouvée dans les tumeurs du côlon. Le Fusobacterium nucleatum était jusqu’à présent tenu comme responsable des parodontites ou inflammations des gencives, qui peuvent aboutir à des déchaussements des dents si elles ne sont pas traitées.

Des cancers contagieux

La découverte de cette bactérie potentiellement cancérigène amène deux réflexions.

La première est que nous trouvons de plus en plus de cancers provoqués par des microbes. Il en est ainsi :

  • du cancer du foie avec les virus des hépatites B ou C,
  • des lymphomes de Burkitt avec le virus Epstein Barr,
  • du syndrome de Kaposi avec le VIH,
  • du cancer du l’estomac avec hélicobacter pylori,
  • du cancer du col de l’utérus ou de la verge avec le papilloma virus.

La découverte du rôle cancérigène du Fusobacterium nucleatum allonge cette liste et renforce l’importance des stratégies préventives, notamment grâce aux vaccins quand ils existent ou via des rapports sexuels protégés. Ils soulignent aussi l’importance des politiques d’hygiène, visant à limiter les contagions, dont celles des microbes responsables de certains de ces cancers (virus hépatite B, hélicobacter pylori).

PUB
PUB

La deuxième réflexion concerne l’importance d’avoir une bonne hygiène buccodentaire tout au long de sa vie. Toute inflammation de la bouche, notamment au niveau des gencives, peut entraîner des attaques cérébrales, des infarctus du myocarde, des endocardites, des rejets de greffes, etc. Tout ceci était bien connu. Maintenant il faut allonger cette liste par le cancer du côlon qui est relativement fréquent et fait l’objet d’une politique de dépistage.

Hygiène buccodentaire : quelles sont les règles à respecter ?

Avoir une bonne hygiène buccodentaire ne consiste pas seulement dans le fait de se laver les dents matin et soir. Pour garder des dents saines toute sa vie il est essentiel de :

  • consulter une fois par an son chirurgien dentiste, et à la moindre douleur des gencives ou des dents,

  • acheter des brosses à dents souples qui n’abîment pas les gencives,

  • changer sa brosse à dents tous les mois, deux mois ou trois mois au maximum,

  • avoir une brosse à dents dans son sac pour le midi ou bien en avoir une au bureau,

  • avoir un bon dentifrice, riche en fluor,

  • utiliser un bain de bouche avec un désinfectant à la moindre irritation de la bouche,

  • nettoyer entre les dents une fois par jour avec un fil dentaire ou un jet interdentaire (voire des brossettes interdentaires en cas de bourrage alimentaire fréquent),

  • utiliser un gratte-langue si celle-ci est chargée (l’enduit blanchâtre qui la recouvre est aussi du tartre riche en microbes),

  • ne plus manger après le brossage des dents du soir (notamment en grignotant devant la télé…),

  • ne pas manger de sucre (confiseries ou autres) entre les repas.

Cela demande donc une petite organisation et de bonnes habitudes. Outre le brossage des dents qui est maintenant bien expliqué aux jeunes, leur apprendre l’usage du fil interdentaire et du gratte-langue est très précieux pour eux : pour leur haleine qui restera toujours fraîche, et pour leur santé.

Quant aux autres, il est vraiment utile de bien s’équiper pour bien s’occuper de soi : l’hygiène buccodentaire ne se limite pas à une brosse à dents changée quand les poils sont trop fatigués !

Source : Kostic A.D., Cell Host & Microbe, Volume 14, Issue 2, 207-215, 14 August 2013

Soumis par la Rédaction le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés