Démangeaisons nocturnes : un symptôme d'allergie

Publié le 04 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Les démangeaisons nocturnes peuvent avoir de nombreuses origines. En cas d’allergie, les symptômes observés de nuit sont identiques à ceux qu’on retrouve de jour et les démangeaisons en font partie. Il ne faut toutefois pas oublier que les démangeaisons nocturnes peuvent avoir d’autres causes.
PUB
© Istock

Allergies : symptômes

Les symptômes des allergies sont divers. Parmi les plus communs se trouvent les éruptions cutanées (l’apparition de petits boutons ou de plaques rouges) et les démangeaisons cutanées qui sont très caractéristiques de pathologies telles que l’eczéma atopique ou le psoriasis par exemple. Une urticaire est également une réaction allergique extrêmement fréquente qui entraîne de fortes démangeaisons qui peuvent survenir de nuit (mais de jour aussi). Ainsi, ce type de symptômes, s’ils apparaissent la nuit, peuvent faire penser à une allergie. Toutefois, seul un médecin pourra objectiver ces symptômes et, le cas échéant, poser le diagnostic d’allergie. Il lui faudra aussi déterminer quel est l’allergène en cause afin de procéder à son éviction dans la mesure du possible.

Démangeaisons nocturnes et allergie

Toutes les allergies responsables de prurits peuvent être à l’origine de démangeaisons nocturnes. Il peut s’agir aussi bien d’une allergie médicamenteuse (allergie à des anticoagulants, à des antipsychotiques ou à des opiacés par exemple) que d’un eczéma allergique (dermatite atopique). Néanmoins, les allergies qui se manifestent la nuit sont naturellement moins fréquentes, puisqu'une fois chez soi et couché, on est moins exposé à d’éventuels allergènes. Il est toutefois possible qu’une allergie chronique s’accentue au cours de la nuit et déclenche des démangeaisons. De même, en cas d’allergie aux acariens ou à la poussière, on peut observer des réactions allergiques si la literie n’a pas été changée régulièrement ou que la poussière n’a pas été faite dans la chambre (les symptômes seront toutefois davantage d’ordre respiratoire que cutané). Pour autant, il existe de nombreuses autres causes qui peuvent expliquer des démangeaisons nocturnes.

PUB
PUB

Autres causes de démangeaisons nocturnes

Les allergies ne sont en effet pas les seules affections susceptibles de provoquer des démangeaisons nocturnes. On retrouve ce genre de symptômes au niveau des doigts, des poignets et des organes génitaux en cas de gale (parasite qui creuse des galeries sous la peau et provoque des démangeaisons de plus en plus intenses, notamment au moment du coucher). Par ailleurs, les démangeaisons de la zone anale survenant essentiellement la nuit doivent faire évoquer soit l’oxyure, un ver intestinal (la femelle pond la nuit au niveau de l’anus), soit une mycose vaginale avec pour origine le Candida albicans. On rencontre aussi des démangeaisons nocturnes dans le cas de piqûres d’insectes tels que les araignées ou encore de parasites, comme les puces. On peut aussi citer des pathologies hépatiques telles que la cirrhose biliaire primitive dans laquelle la rétention de sels biliaires au niveau cutané est responsable d’intenses démangeaisons, le plus souvent dans la nuit. Enfin, certaines maladies de peau comme l’ichtyose (peau sèche) peuvent expliquer certaines démangeaisons nocturnes.

La rédaction vous recommande sur Amazon :