Les allergies au latex se multiplient

L'utilisation du latex est très répandue. Il faut y penser en cas d'allergies et faire un bilan au moindre doute.
PUB

Le latex (caoutchouc récolté sur les hévéas) est un composé que l'on retrouve dans de nouveaux matériaux comme les gommes à effacer, les colles d'enveloppes, les adhésifs, les gants de ménage et les gants médicaux, les matelas en caoutchouc, les tétines, les sucettes, les palmes et tubas, les bonnets de bain, les viseurs d'appareil photo, de jumelles, certains vêtements de pluie et certains tissus extensifs (sauf lycra) et les préservatifs… Cette longue liste montre que nous sommes tous exposés au latex ce qui pose un problème car de plus en plus de gens sont allergiques à cette matière.

PUB
PUB

Des réactions cutanées et respiratoires

Cette allergie est principalement respiratoire, s'exprimant sous forme de rhinite, de sinusite ou d'asthme. Elle peut aussi concerner la peau, avec des dermites eczématiformes et des urticaires. Les formes plus graves (oedème de Quincke et Choc anaphylactique) sont rares. Le plus trompeur est que certains aliments sont susceptibles d'induire une allergie croisée avec les protéines de latex: c'est le cas des avocats, des châtaignes, des bananes et des kiwis.

Trois groupes à risques

Trois groupes à risque sont individualisés.Les professionnels de santé tout d'abord, à cause de l'utilisation importante des gants en latex. Cette allergie qui touche 10% d'entre eux peut être prévenue par l'usage de gants en PVC ou en caoutchouc synthétique.Les enfants qui ont été opérés de nombreuses fois et qui ont de ce fait été souvent exposés aux gants de leurs chirurgiens; le taux de sensibilisation peut alors grimper à 55%.Les sujets atopiques enfin (ceux qui ont un terrain les prédisposant aux asthmes, rhinites, urticaires, eczéma) qui constituent le groupe le plus important.

Publié le 13 Juin 2000
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Virey-Griffaton E.
Voir + de sources
et coll. Presse Med 2000 ;29 :257-62