Délires diététiques des peoples

Publié le 10 Février 2015 | Mis à jour le 11 Février 2015
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

Les peoples se mêlent de plus en plus de diététique. C’est à qui publiera son régime, amaigrissant évidemment et qui, grâce à Internet se répand malheureusement et dangereusement.

PUB

On avait eu le Régime Hollywood où l’on ne mangeait que des fruits, qui faisait maigrir et évidemment regrossir de plus belle ensuite.

On a maintenant toute une panoplie de peoples, Gwyneth Paltrow, Jessica Alba, Beyoncé en tête, qui se sont instituées « lifestyle gurus », des gourous du « bien manger » et du « bien vivre ».

Elles ont des milliers de fans qui s’empressent de les imiter et de se lancer, par exemple, dans la dangereuse cure « master cleanse » que Beyoncé avait adoptée après la naissance de sa fille pour retrouver sa ligne. Il s’agissait de boire un jus à base de citron, de sirop d’érable et de poivre de Cayenne.

PUB
PUB

Quant à Gwyneth Paltrow, elle a lancé un régime à 300 calories par jour, composé de quelques légumes, de thé et d’eau chaude citronnée. A suivre sur quelques jours pour vite maigrir.

Ces peoples sont pour beaucoup dans le succès des lubies actuelles des « sans » : sans gluten, sans lactose, sans protéines animales etc. et qui conduisent à une déviance du comportement alimentaire, l’orthorexie, qui est tout aussi dangereux que l’anorexie et la boulimie.

Les nutritionnistes américains protestent, les européens aussi, évidemment.

Mais que peuvent-ils faire face au pouvoir qu’ont ces peoples via leur site, leur blog et les livres qu’elles s’empressent de publier ? Rien hélas…

Si vous avez une ado fan de Beyoncé ou d’une autre de ces peoples et qui est obsédée par son poids, rappelez-lui qu’en avril 2014, l’animatrice de télévision Peaches Geldof (25 ans, maman de deux enfants), est morte d’une crise cardiaque due à un régime particulièrement drastique.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés