Dans votre assiette : la clémentine et la mandarine

Clémentines et mandarines, on les confond souvent à juste titre puisqu'elles viennent de la même variété d'arbre. Les clémentines, peut-être parce qu'elles sont sans pépins et encourageaient ainsi notre paresse naturelle, ont pris le pas sur les mandarines.

PUB

Les mandarines et les clémentines

La mandarine est le fruit du mandarinier, arbre originaire de Chine et appartenant à la famille des rutacées, la même que celle de tous les agrumes. Elle porte le nom des anciens dignitaires de ce pays, les Mandarins : ils devaient en être friands ou avoir favorisé sa production.

On doit la clémentine à la créativité du Père Clément : c'était un moine trappiste exerçant son ministère en Algérie et qui se souciait non seulement de Dieu mais de botanique et de culture. En 1902, il eut l'idée de croiser un mandarinier et un bigaradier (orange amère). Un fruit en naquit. Il lui donna son nom ou presque. Nous pouvons donc dire que, malgré le cours de l'histoire au XXe siècle, la clémentine est une création française.

PUB
PUB

Mandarines ou clémentines, une affaire de pépins

Mandarines et clémentines ressemblent toutes deux à une petite orange un peu aplatie. Elles ont presque la même couleur. Leur peau est fine et se retire facilement. Elles ont une chair juteuse et parfumée, celle des clémentines l'est peut-être un peu moins. Elle est surtout moins acide, plus sucrée. Les clémentines, à quelques exceptions près, n'ont pas de pépins tandis que les mandarines en sont riches et vous obligent, lors de chaque tranche, à crachouiller plus ou moins élégamment dans le creux de votre main.

Publié le 29 Janvier 2003 | Mis à jour le 08 Décembre 2011
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne