Danger : javel et senteur agrume ne font pas bon ménage !

Nettoyer votre maison avec de l’eau de javel et des produits "senteur agrume" n’est pas une bonne idée. Des scientifiques ont découvert que mélangés ensemble, ils créent des particules d’air dangereuses pour votre santé et celles de vos animaux.
© Istock

Lorsque nous voulons éradiquer les germes et microbes de notre foyer… l’eau de javel est une de nos armes de choix. Et pour accentuer la sensation de propre et de frais, nous avons tendance à privilégier les produits senteur agrume.

Pour les chercheurs des universités de Toronto et Bucknell (Pennsylvanie), ces habitudes domestiques sont dangereuses. Ils ont découvert que les vapeurs d'eau de Javel associées à la lumière et à un composé d'agrumes présent dans de nombreux produits ménagers, forment des particules d’air pouvant être nocives lorsqu'elles sont inhalées par des animaux domestiques ou des êtres humains. Ils viennent de présenter leur découverte dans un article paru dans la revue Environmental Science & Technology de l’American Chemical Society.

Javel et senteur agrume : un cocktail explosif pour les poumons

Les produits à base de javel émettent des composés contenant du chlore, tels que l’acide hypochloreux (HOCl) et le chlore gazeux (Cl2). Ils peuvent s'accumulent à des taux relativement élevés dans les pièces peu ou pas ventilées. Or, les chercheurs des deux universités nord-américaines ont découvert que ces gaz réagissent lorsqu’ils entrent en contact le limonène, un composé responsable de l’odeur d'orange ou d’agrume dans les liquides ménagers, produits de soin ou même parfums d’ambiance. Sous l’effet de la lumière du soleil, tous ces éléments interagissent et créent des particules appelées des aérosols organiques secondaires (SOA).

Ces polluants de l’air ont été associés à des problèmes respiratoires et à d’autres effets néfastes sur la santé.

Ménage : attention à votre la santé

Le professeur Jonathan Abbatt, auteur de l'étude de l'Université de Toronto, a expliqué au Daily Star “Le principal conseil est de ne pas mélanger les produits de nettoyage en raison des interactions possibles entre eux et de garder l'air bien ventilé lors du nettoyage”.

L’équipe scientifique prévient “Bien que la composition et les effets possibles sur la santé de ces particules doivent encore être étudiés, ils pourraient constituer un risque professionnel pour les personnes impliquées dans des activités de nettoyage”.

Pollution : les bons gestes pour un intérieur sain

Selon les experts, l’air des logements serait 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur. Certains gestes permettent d’améliorer la qualité de l’air de notre habitation.

  • ouvrir toutes les fenêtres tous les matins pendant 15 à 30 minutes afin de renouveler l'air et diluer les polluants présents ;
  • ne pas obstruer pas les bouches de VMC. Il faut aussi les dépoussiérer régulièrement ;
  • privilégier les produits ménagers biologiques et d’éviter ceux contenant du benzène, du tétrachloroéthylène, du chloroforme, du toluène ou des terpènes ;
  • bannir les éléments produisant de la fumée : tabac, grillades, encens et bougies ;
  • dépoussiérer les meubles et objets de la maison plusieurs fois par semaine ;
  • laver régulièrement les rideaux et housses de coussins ;
  • après des travaux, ventiler la pièce plusieurs fois par jour pendant au moins deux semaines.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.