Croyances, superstition, pourquoi une telle crédulité ?
Sommaire

La croyance sert à nous rassurer

Le monde est empli de pièges, de risques, de dangers, d’accidents. Et c’est angoissant. Les croyances peuvent contribuer à nous rassurer en nous donnant l’impression que si nous faisons ce qu’il faut, nous sommes protégés. C’est faux, bien sûr, mais ce sentiment de sécurité qui nous permet de nous sentir plus libres, plus en sécurité, est précieux. C’est sans doute pour cela que même dans une société très scientifique, ces croyances et superstitions persistent.

Quand la croyance dérape

Certaines personnes ont un fonctionnement psychique capable de beaucoup plus de superstitions que la moyenne. Peut-être parce qu’elles sont angoissées. Lire leur horoscope les rassurera, un fer à cheval les protégera… Parfois, cette croyance leur gâche la vie. Comme Lucie qui a refusé de continuer sa belle relation avec son ami parce que leurs signes du zodiaque n’étaient pas faits pour s’entendre. D’autres mettent en place des rituels qui finissent par les envahir. Comme ces personnes se lavant les mains 50 fois par jour ou pensant que si elles ne récitent pas un mantra dans leur tête, il arrivera un malheur. Il s’agit alors d’un TOC, trouble obsessionnel compulsif qui est une maladie. La superstition mise en avant permet aussi parfois de camoufler une phobie, c’est-à-dire une peur panique. J’ai peur de l’ascenseur et pour cacher cette peur, je dis que ça porte malheur de prendre l’ascenseur par exemple.

Au total, s’il est normal et banal d’avoir quelques croyances rassurantes, devenir dépendant de rituels ou envahi par ses croyances peut devenir maladif.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :