Coup double pour l'Orlistat (Xenical)

© Istock

L'orlistat ou Xenical®, commercialisé par la firme Roche, est un médicament utilisé dans le traitement de l'obésité, qui permet également de réduire le risque de diabète d'environ 40%.

Publicité

Les résultats d'une étude intitulée « Xendos » ont été rendus public à l'occasion du 9e Congrès international sur l'obésité. Conduite dans 22 centres suédois durant 4 années, elle a été réalisée à partir de plus de 3.000 patients obèses âgés de 30 à 60 ans. Si la totalité des sujets ont été soumis à une modification de leur mode de vie, alimentation adaptée et exercices physiques réguliers comme la marche, seule une moitié d'entre eux a bénéficié du médicament Xenical®, tandis que l'autre moitié recevait un placebo.

Publicité
Publicité

Résultat, les patients sous Xenical® ont réduit de 37% leur risque de développer un diabète de type 2. Ainsi, l'Orlistat associé à une bonne hygiène de vie est bien plus efficace pour prévenir l'apparition d'un diabète chez les sujets en surpoids que la seule modification du style de vie. Avec cette association, la diminution du poids est également très significative : au bout de 4 ans, la perte de poids est en moyenne de 6,9kg, contre 4,1kg sans ce médicament.

Rappelons que le surpoids augmente les risques de diabète, mais également de maladies cardiovasculaires. Dans le monde, on dénombre près d'un milliard de sujets obèses ou en surpoids. La population mondiale dénombre également 1.500.000 personnes souffrant de diabète de type 2 (également dit diabète gras ou non insulino-dépendant – NID). Ce chiffre pourrait doubler d'ici 25 ans. Face à cette épidémie, le Xenical peut jouer un rôle clé dans la lutte contre ces fléaux.

En pratique

L'Orlistat n'est délivré en France qu'aux sujets obèses sur prescription médicale. Non remboursé par la Sécurité Sociale, il coûte environ 90 euros par mois.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 23 Septembre 2002 : 02h00
Source : 9e Congrès International sur l'Obésité (ICO), Sao Paulo, Brésil, 24-29 août 2002.