Contre les poux, quel produit choisir ?

Publié le 20 Novembre 2006 à 1h00 par Dr Philippe Presles
Les poux progressent toujours et régulièrement des épidémies sont annoncées dans les écoles de nos chers petits. S'en débarrasser efficacement n'est pas si facile que ça, d'autant plus qu'à force d'utiliser des insecticides, les poux ont développé une forte résistance. Une technique contournant l'emploi d'insecticides est aujourd'hui à disposition.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Les poux sont très fréquents entre 6 et 8 ans

En collectivité, les enfants sont régulièrement confrontés au problème des poux, particulièrement entre 6 et 8 ans. La transmission se fait par contact direct d'une chevelure à une autre. En effet, les poux ne volent pas et ne sautent pas. Si les enfants attrapent facilement des poux en se frottant tête contre tête lors de leurs jeux, la transmission peut également se faire par l'intermédiaire d'objets (peignes, brosses) et de vêtements (échange de bonnets, draps ou taies d'oreillers contaminées). A noter également que les poux ne craignent pas l'eau. On peut donc récolter des poux à la piscine si on ne porte pas son bonnet de bain.

Les poux : transmission facile, reproduction rapide

Les poux sont des petites bêtes qui se nourrissent de sang une fois fixées sur le cuir chevelu. La femelle pond 3 à 7 oeufs par jour. L'éclosion des lentes a lieu 7 jours plus tard, et au bout de 10 jours, le stade adulte étant atteint, les jeunes poux sont aptes à pondre des oeufs à leur tour.

Des insecticides contre les poux

La méthode la plus classique pour éliminer les poux et les lentes repose sur deux sortes d'insecticides qui agissent sur le système nerveux des poux : les pyréthrines (Itme, Pyréflor, Lysum, Para) et le malathion (Prioderme). Ce dernier est contre-indiqué chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 30 mois. Certains produits disponibles en pharmacie proposent également une association de ces deux insecticides, c'est le cas de Para Plus et de Pyréflor malathion.

Mais comme tous les insecticides, ces produits ne sont pas anodins. Ils peuvent provoquer des irritations du cuir chevelu. L'autre inconvénient majeur est qu'à force d'utilisations, les poux développent de plus en plus de résistances à ces produits, ce qui augmente considérablement le taux d'échec des traitements depuis une dizaine d'années.

La mise au point d'un nouveau traitement à base de Diméticone a permis de contourner ce phénomène. Vendu sous le nom de « Pouxit », ce produit ne contient pas d'insecticide mais un dérivé de silicone qui englue le parasite et bloque sa respiration. Son action étant donc physique et non chimique, il peut éliminer même les poux résistants aux insecticides classiques et il n'induira jamais de résistance.

Selon une étude publiée en juin de l'année dernière et menée auprès de 214 enfants de 4 à 18 ans et de 40 adultes, ce traitement entraîne beaucoup moins d'irritations du cuir chevelu que les autres produits classiques.

Il est nécessaire de bien respecter le mode d'emploi : appliquer le produit deux fois à 7 jours d'intervalle, en veillant à ce que la lotion recouvre parfaitement le cuir chevelu et tous les cheveux, de la racine jusqu'aux pointes.

En pratique

• Le premier signe alertant de la présence de poux est la démangeaison du cuir chevelu, et particulièrement au niveau de la nuque et derrière les oreilles.

• Les lentes (les oeufs) sont les plus visibles : environ un millimètre et de couleur blanchâtre.

• Elles tendent à ressembler à des pellicules mais ne se décollent pas facilement.

• Moins de 24 heures après l'application d'un produit anti-poux à base d'insecticides, si des poux sont encore détectés, cela signifie qu'ils sont résistants au produit employé et qu'il faut en changer.

• Les shampoings anti-poux, tous à base d'insecticides, sont inutiles car d'une part ils sont trop faiblement concentrés en insecticides et d'autre part, les poux se protégeant de l'eau, ils sont encore moins sensibles à l'insecticide.

• En cours de traitement, ôter les lentes à l'aide d'un peigne fin.

• Ne pas oublier de laver en machine à 60°C, les vêtements et la literie.

• Vérifier régulièrement la chevelure de toute la famille.

Source : Burgess, I.F. et coll., BMJ, 330 (7505) : 1423, 2005.