Contre l’ostéoporose, les produits laitiers mais pas seulement !

© Adobe Stock

Vous craignez l’ostéoporose ? Il est vrai que cette maladie, qui touche une femme sur quatre après la ménopause, est redoutable. Et pour la prévenir, il n’y a rien de mieux que les produits laitiers… ou presque !

Publicité

Ostéoporose : une prévention qui se construit tout au long de la vie

L’ostéoporose est surtout un problème avec l’âge. Essentiellement féminine, cette diminution de la densité osseuse se manifeste le plus souvent après la ménopause. Le risque, ce sont les fractures qui, si elles ne sont pas graves en elles-mêmes, peuvent être redoutables pour les personnes âgées : elles risquent d’entraîner une perte d’autonomie dans les mois qui suivent.

L'ostéoporose, liée à l’âge, dépend en grande partie du style de vie. Alimentation et activité physique déterminent notre santé osseuse. Le problème, c’est que cette influence se construit au cours de la vie entière, et qu’il faut donc pratiquement se préoccuper de l’ostéoporose des décennies avant que son risque n’apparaisse…

Publicité
Publicité

Ostéoporose : quel rôle pour les produits laitiers ?

La première réponse, c’est l’activité physique. En effet, bouger sollicite les os et encourage la création de masse osseuse. En plus, le sport permet de maintenir une bonne masse musculaire, ce qui va protéger contre les chutes et donc les fractures. Pour ce qui est des produits laitiers, une étude datant de fin 2014 a un peu semé le doute, en montrant un risque plus élevé de fractures chez les femmes qui consomment le plus de lait (la mortalité était aussi plus importante parmi ceux et celles qui boivent le plus de lait).

En fait les scientifiques sont d'accord pour dire qu'il faut du calcium et de la vitamine D, mais ils ne disent pas que ce calcium doit provenir des produits laitiers.

 
Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 21 Avril 2015 : 17h54
Mis à jour le Mercredi 05 Avril 2017 : 10h50
Source : Symposium CERIN, 2015