Conserver, améliorer son bronzage ?

Publié le 22 Août 2011 | Mis à jour le 22 Août 2011
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB

Votre bronzage est d'autant plus précieux que, sauf si vous étiez ou êtes encore dans le sud, vous avez probablement eu du mal pour qu'il atteigne une tonalité décente, celle qui fait vraiment la différence avec un torchon blanc.

Même si vous vous sentez très frustrée de ne pas avoir la couleur dont vous rêviez, il est hors de question que vous alliez rattraper le temps perdu dans une cabine de bronzage.

PUB
PUB

C'est encore la carotte qui va venir à votre secours, sous forme d'huile. La carotte est un légume, donc elle ne contient pas de lipides. L'huile de carotte est une macération d'huile et de carotte. Ca devrait s'appeler huile à la carotte, en fait. Ca nourrit la peau desséchée, ça la protège et ça la teinte joliment en même temps.

Vous pouvez la préparer vous même en faisant macérer des carottes finement râpées dans de l'huile de pépins de raisin ou de colza (qui sont très fluides et sans odeur). Mais la mixture doit macérer 3 semaines, le temps que les carotènes, ceux qui vont teinter votre peau, migrent dans l'huile.

C'est plus pratique et plus rapide d'acheter de l'huile de carotte. Vous en trouvez là à 8,60 € les 50 ml. Et elle est bio.

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés