Conseils pour que le pique-nique ne tourne pas au vinaigre

Avec le retour des beaux jours, on se sent des envies de dimanches champêtres ! Pour que cette belle journée ne tourne pas au vinaigre, quelques précautions s'imposent...
PUB

Pique-nique : comment prévenir les mauvaises surprises ?

Se mettre au vert, c'est un bon moyen de se ressourcer et de souffler. Mais il y a parfois de mauvaises surprises !

Repas "toxique"

Aux heures les plus chaudes de la journée, ce n'est pas votre malheureuse glacière qui va empêcher une rupture de la chaîne du froid. Si vous avez pris des aliments à risques (charcuterie, volaille, viande, laitage, etc.), la flore microbienne qui entre dans leur composition va proliférer.

PUB
PUB

Votre 'pique-nique' risque alors de tourner à la 'gastro partie'. Au programme : dans les heures qui suivent votre pique-nique, toute la famille se retrouve avec des maux de tête, des diarrhées, des douleurs abdominales, une fièvre et des vomissements !

La solution pour pique-niquer sans risquer une intoxication alimentaire :

  • Prenez seulement des aliments peu sensibles à la chaleur comme un sandwich à la tomate et au thon (sans beurre) ou une salade de riz, de tomates et de sardines à l'huile avec un fruit comme dessert.
  • De plus, pour éviter la déshydratation (un autre risque quand on s'expose à la chaleur), pensez tous à boire de l'eau à peu près toutes les demi-heures.
Publié le 14 Avril 2009 | Mis à jour le 16 Juillet 2012
Auteur(s) : Dr Philippe Presles