Congé de paternité : près de 40% des Français le trouve trop court

© Adobe Stock

Le congé de paternité, fixé à 11 jours, est jugé trop court par près de quatre Français·e·s sur 10. Le souhait de l’allonger va de pair avec la volonté d’un partage plus équitable des tâches familiales.

PUB

Il dure 11 jours et passe à 18 jours en cas de naissances multiplies. Le congé de paternité est-il trop long, trop court ou suffisant ? C’est sur cette question que la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) s’est penchée en utilisant son Baromètre d’opinion en 2014 et 2016. Elle publie son rapport en janvier 2019. Verdict : 38% des personnes interrogées jugent que la durée du congé de paternité est trop courte.

Les jeunes plus enclins à l’allongement du congé de paternité

Plus précisément, 18% des personnes interrogées souhaitent allonger le congé de paternité mais 70% des participant·e·s estiment que ce congé doit rester facultatif. Les plus jeunes, hommes comme femmes, sont plus enclins au changement : un tiers des moins de 35 ans sont favorables à un congé de paternité obligatoire (contre un quart des 50 ans et plus) et 63% des 18-24 ans espèrent voir la durée de ce congé augmenter (contre seulement 19% des 50 ans et plus).

PUB
PUB

Congé de paternité et stéréotypes de genre

Une autre observation soulignée par le rapport de la Drees : un partage plus équilibré des tâches familiales semble coïncider avec le souhait d’un congé de paternité plus long. "En moyenne en 2014 et 2016, seules 16 % des personnes favorables à l’allongement du congé de paternité approuvent le modèle traditionnel de la femme au foyer élevant ses enfants, contre 22 % de l’ensemble de la population française", note ainsi la Drees.

De même, "quand les parents en couple souhaitent un allongement du congé de paternité, 52 % indiquent que les tâches ménagères sont réparties équitablement au sein de leur couple, contre 43 % pour les autre" détaille le rapport. En somme, la volonté d’un congé paternité plus long va à l’encontre des stéréotypes de genre selon lesquels une femme est plus habilitée qu’un homme à répondre aux besoins des enfants et donc plus à même que le père de son ou ses enfants d’aménager son temps de travail voire de quitter son emploi.

En septembre 2018, les collectifs engagés Congé ParentEgalité et Pour une Parentalité Féministe (PA.F) lançaient d’ailleurs une pétition en faveur d’un allongement du congé de paternité, estimant "que l'allongement du congé paternité [était] un levier majeur pour l'égalité entre les femmes et les hommes".

Enfin, les Français et les Françaises sont globalement moins satisfaits de la durée du congé de paternité que de celle du congé de maternité puisqu’ils et elles ne sont que 33% à juger que la durée du congé de maternité est trop courte.

Publié le 21 Janvier 2019
Auteur(s) : Laurène Levy, journaliste santé
Source : Les Français et les congés de maternité et paternité : opinion et recours, Etudes et Résultats, Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (Drees), Janvier 2019 
N’enterrez pas le congé paternité ! Le Collectif le PA.F & Congé ParentEgalité, septembre 2018 

PUB
PUB
Contenus sponsorisés