Le congé de maternité en 10 questions

© Adobe Stock

Vous attendez un enfant ou plusieurs enfants ? Vous vous demandez comment va se dérouler le congé de maternité, quels sont vos droits et les variations possibles selon les situations ? Voici l'essentiel à savoir.

PUB

1 - Le congé de maternité englobe le congé prénatal (avant la date présumée de l'accouchement) et le congé postnatal (après l'accouchement).

  • Vrai.

2 - La durée du congé de maternité dépend du nombre d’enfant déjà à charge.

  • Vrai. S’il s’agit du premier ou du 2e enfant, la durée du congé de maternité, telle que définie par le Code du travail, est de 6 semaines pour le congé prénatal et de 10 pour le congé postnatal. À partir du 3e enfant, la durée monte à 26 semaines dont en principe 8 semaines avant et 18 semaines après.

3 - Le congé de maternité dure plus longtemps si l’on attend des jumeaux.

  • Vrai.En cas de jumeaux, la durée du congé maternité est de 34 semaines (12 semaines avant et 22 semaines après). En cas de triplés, le congé est porté à 46 semaines dont en principe 24 semaines avant et 22 semaines.

4 - S’il s’agit du 3e enfant, la durée totale du congé de maternité est de :

PUB
PUB
  • 26 semaines (8 semaines en prénatal et 18 en postnatal).

5 - Il est parfois possible d’avancer le début du congé de maternité.

  • Vrai. À partir du 3e enfant, on peut anticiper son départ en congé de maternité de deux semaines maximum ou 4 semaines en cas de jumeaux.

6 - Anticiper le congé prénatal implique d’écourter le congé postnatal.

  • Vrai. Anticiper le congé prénatal ne signifie pas que la durée totale du congé de maternité est allongée. Autrement dit, si on anticipe le congé prénatal, la durée du congé postnatal sera réduite d’autant.

7 - Il est parfois possible de reculer le début du congé de maternité.

  • Vrai. Le départ en congé de maternité peut être reculé pour les femmes dont la grossesse se déroule bien et si elles le souhaitent, de 3 semaines (en une ou plusieurs fois). Dans ces conditions, les semaines non prises avant l’accouchement sont reportées après, ce qui allonge alors le congé postnatal. Ce report doit être justifié par un certificat médical du médecin.

8 - En cas d’allaitement le congé de maternité postnatal est prolongé.

  • Faux. Il n’existe pas de congé maternité spécifique à l’allaitement.

9 - Certaines conventions collectives prévoient des dispositions plus favorables.

  • Vrai. Renseignez-vous auprès de votre employeur car certaines conventions collectives peuvent prévoir des arrangements et dispositions particulières.

10 - La durée du congé de paternité pour un premier ou 2e enfant est de 7 jours consécutifs.

  • Faux. À condition d'en faire la demande auprès de son employeur dans un délai d'un mois avant la date souhaitée, le père peut demander un congé de paternité d’une période de 11 jours calendaires consécutifs maximum (non fractionnables) ou 18 jours en cas de naissance multiple, à prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance. Ce congé peut débuter immédiatement après les 3 jours d'absence autorisés par le Code du travail, ou être différé.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 03 Août 2011 : 10h44
Mis à jour par Aurélie Blaize, journaliste santé le Jeudi 09 Novembre 2017 : 10h10
Source : Ameli.fr.