Comment valoriser son travail ?

Publié par Psychonet Production le Mardi 14 Mai 2002 : 02h00
Vous avez l'impression de vivre la routine, de vous noyer dans des tâches ingrates. Vous trouvez que vos efforts sont peu reconnus par votre patron. Halte là ! Avec quelques efforts, vos collaborateurs - et vous-même !- poseront un regard nouveau sur votre travail.
PUB

Organisez votre travail pour l'apprécier davantage

Premier impératif : réunir les meilleures conditions de travail. Pour ne pas subir le stress de l'urgence, établissez une check-list de vos activités. « Dressez la liste de ce que vous avez à faire dans la journée, dans la semaine ou dans le mois», conseille Ray Josephs dans son ouvrage « Gagner une heure par jour », aux éditions Marabout. Cela vous permettra de concentrer votre énergie et de répartir votre temps de manière productive. Les tâches routinières vous brisent le moral ? Peut-être pouvez-vous mieux les gérer, en les traitant de manière plus automatisée, ou en sachant les déléguer (pensez à faire appel à des stagiaires !). Faites aussi place nette sur votre bureau : « Il convient de faire le tri rapidement, afin de réserver vos périodes de haut rendement aux dossiers importants», explique Ray Joseph. Répartissez le travail en trois zones, A, B et C : «Les documents A nécessitent une action immédiate, les documents B doivent rester accessibles, les documents C seront traités ultérieurement.» De cette façon, vous structurerez mieux votre travail et ne risquerez pas d'oublier les tâches importantes.

PUB
PUB

Prenez des initiatives pour aller de l'avant

Provoquez des réunions, pour accroître la synergie entre vos collègues et vous. Savoir vous exprimer en public, notamment au cours des réunions, augmentera votre rayonnement dans l'entreprise. Mais prenez garde à vos attitudes ! « La gestuelle a aussi son importance : essayez de ne pas être figé comme une statue, souriez et observez votre public », conseille Florence Bert*, spécialiste en communication. Proposez à vos supérieurs de prendre en charge certaines tâches qui ne vous sont pas encore dévolues, ou d'améliorer votre travail en utilisant de nouveaux outils informatiques (logiciel…). Si vous avez démontré votre fiabilité dans les tâches qui vous incombent, on vous fera davantage confiance pour vous confier d'autres missions ou de nouvelles responsabilités. Cette demande, si elle est acceptée, rendra votre travail moins fastidieux et fera la preuve de vos capacités d'adaptation.

Publié par Psychonet Production le Mardi 14 Mai 2002 : 02h00
PUB
PUB
A lire aussi
Epuisement professionnelPublié le 06/09/2001 - 00h00

On emploie souvent les termes "épuisement professionnel" ou "burn-out" plutôt que ##14523/dépression/##, sans doute parce que moins de connotations négatives y sont associées.Pourtant, le burn-out est, par définition, un état de dépression. Cependant, il existe une distinction importante à...

Télétravail : 10 conseils pour travailler de chez soiPublié le 15/03/2017 - 09h37

Travailler de chez soi efficacement sans mettre sa santé en danger, ça ne s’improvise pas ! Pourtant, salariés en télétravail, autoentrepreneurs, indépendants, free-lances, artistes, étudiants, chercheurs d’emploi… sont de plus en plus nombreux à travailler à domicile. Quelles sont...

Harcèlement au travail : 1 salarié sur 6 en serait victime...Publié le 20/04/2012 - 08h44

En France, un salarié sur six rapporte être actuellement, dans le cadre de son travail, la cible de comportements hostiles, comportements méprisants, atteintes dégradantes ou non-reconnaissance du travail (1).En d’autres termes, un salarié sur six serait victime de harcèlement au...

Comment soigner son dos, tout en douceur ?Publié le 09/03/2012 - 08h37

Kinésithérapie, méthode Mézières, ostéopathie, acupuncture, chiropratique..., autant de médecines douces qui peuvent soigner le dos. Pour bien les choisir, il faut bien les connaître. Le point sur leurs spécificités et leurs pratiques.

Plus d'articles