Votre job vous ennuie, êtes-vous prêt(e) à le quitter ?

Vous vous ennuyez au bureau, avez l'impression d'en avoir fait le tour ! Etes-vous pour autant prêt(e) à larguer les amarres pour explorer de nouveaux horizons ?
Publicité

Prenez de la distance

Souvent le travail, tout ennuyeux qu'il est, nous enlise dans l'apathie. « Quand une habitude devient presque automatique, elle attire peu l'attention et on n'en évalue ni les causes, ni les effets », explique le docteur en psychologie Phillip McGraw*. Listez les avantages et les inconvénients de votre vie professionnelle, en toute honnêteté. Si les inconvénients l'emportent, vous serez amené(e) à envisager les solutions qui s'imposent. Est-ce un souci lié à l'argent, à la tâche effectuée, à vos collègues ? Pouvez-vous résoudre ces problèmes au sein de votre entreprise, en changeant par exemple de service ou en demandant une augmentation ? Si vous estimez que la situation est bloquée et qu'elle pèse réellement sur votre moral, il est certainement temps d'envisager concrètement le départ. Mais il faut alors le préparer, tant psychologiquement que concrètement.

Publicité
Publicité

Pourquoi se faire du mal ?

La raison économique est parfois une « mauvaise » excuse pour se morfondre au travail. En s'en donnant les moyens, on peut le plus souvent retrouver un emploi, même à un certain âge. En réalité, c'est plutôt la peur du changement qui est en jeu. « Les gens qui prennent des risques, consentent à quitter leur petit confort pour des tentatives nouvelles. Cela veut dire qu'ils affrontent l'inconnu afin d'obtenir davantage, qu'ils considèrent leur vie présente insatisfaisante », développe Phillip McGraw. Pourquoi vous installez-vous dans une situation qui ne vous rend pas heureux(se) ? Manquez-vous de confiance en vous, ne vous sentez-vous pas à la hauteur d'un emploi plus gratifiant ? Déterminez quels sont vos freins psychologiques…

Publié par Psychonet Production le Vendredi 12 Juillet 2002 : 02h00