Sommaire

La masturbation : le plus souvent possible

Les personnes nymphomanes se masturbent également de manière très fréquente lorsqu’elles sont dans l’impossibilité d’avoir une relation sexuelle, dans l’optique de calmer pensées obsessionnelles et envies physiques. Elles peuvent aussi utiliser des sex-toys leur permettant d’assouvir leur désir. "Mais la masturbation ne leur permet pas non plus d’être satisfaites, car selon leurs fantasmes, seul le sexe de l’homme pourra les rendre entières et leur permettra d’atténuer cette tension physique et psychique", assure Isabelle Braun-Lestrat.

Se soigner de la nymphomanie ?

Toutes ne le vivent pas mal et ne ressentent pas le besoin de se faire soigner. "Si une nymphomane tombe sur un homme hypersexué et qu’ils ont assez d’énergie pour avoir des relations sexuelles très fréquentes, alors il n’y a pas de soucis particulier, constate Isabelle Braun-Lestrat. Mais si cette maladie l’isole socialement et lui donne une mauvaise image d’elle, ce qui peut la pousser à la dépression, il faut mieux consulter un psychologue-sexologue". Si seule la psychothérapie peut aider à sortir de cette névrose obsessionnelle, ses conséquences (dépression, angoisses) peuvent toutefois être soulagées par un traitement médicamenteux.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :