Comment repérer tôt si ma fille devient anorexique ?
Sommaire

Quelles sont les conséquences de l’anorexie ?

Au fil de la privation de nourriture et de l’amaigrissement intensif, la dénutrition s’installe.

Elle engendre inévitablement des carences en tout : protéines, lipides et acides gras essentiels, vitamines et antioxydants, sels minéraux.

Tout se fragilise : peau, cheveux, os, dents tandis que l’anémie est de rigueur.

Souvent, la dépression s’installe aussi, avec un repli sur soi, la fuite de tout contact avec les autres.

Des troubles du sommeil et cardiaques s’installent également.

Si elle n’est pas prise en charge à temps, l’anorexie peut conduire à la mort.

Comment repérer tôt le début de l’anorexie ?

Dès que votre fille :

  • chipote à table,
  • se dit rassasiée quand elle a avalé trois feuilles de salade,
  • invoque n’importe quel prétexte pour ne pas venir à table,
  • boit des litres et des litres d’eau,

l’alerte rouge doit s’inscrire dans votre cerveau.

Inutile d’attendre que son amaigrissement nécessite une hospitalisation d’urgence.

Il est bon, même si c’est choquant, de consulter l’historique de l’ordinateur afin de vérifier si elle consulte des sites - et ils sont nombreux - prônant l’anorexie et donnant des conseils pour la réussir. On aura alors la preuve, surtout si on se voile les yeux - ce qui est fréquent - du danger mortel qui rôde autour de la petite.

Il faut alors qu’elle soit médicalement prise en charge.

On peut d’abord faire part de son inquiétude au médecin de famille et établir avec lui la stratégie pour amener la jeune fille à consulter, et au besoin faire preuve d’autorité pour cela si elle s’y refuse.

L’ayant pesée et mesurée, il constatera son amaigrissement et il sera alors à même de l’aiguiller chez un psychologue ou un psychiatre spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire et chez un médecin nutritionniste.

Tous les deux, de concert, mettront en place une thérapie destinée à réconcilier la jeune fille avec la nourriture et l’image de son corps. Une thérapie familiale est souvent nécessaire en même temps et elle doit être acceptée sans rechigner par Maman et Papa.

 

Plus une anorexie mentale est détectée et soignée précocement, plus la guérison est certaine.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : A. Jean et coll.The nucleus accumbens 5-HTR4-CART pathway ties anorexia to hyperactivity. Transl Psychiatry (2012) 2, e203; doi:10.1038. - http://www.anorexie-et-boulimie.fr/articles-208-epidemiologie-des-tca.htm