Comment reconnaître la sclérose en plaques ?

© Adobe Stock

La sclérose en plaques, communément abréviée en SEP, est la première cause de handicap chez les jeunes en France, hors traumatismes. Pourtant, peu de personnes savent en quoi consiste précisément cette maladie et surtout, quels sont les principaux signaux annonçant son apparition. Le point avec deux médecins neurologues.

PUB

Le point sur la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie neurologique, auto-immune et inflammatoire atteignant principalement les femmes. Elle touche le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) en attaquant la gaine qui entoure les nerfs. Conséquence ? Les transmissions entre les neurones sont altérées, provoquant ainsi des défaillances physiques. "Elle touche 90 000 personnes en France et préférentiellement les sujets jeunes, avec un début de maladie souvent entre 20 et 30 ans", explique Evelyne Planque, membre du bureau de la Fédération Française de Neurologie et du conseil d'administration de la Société Francophone de la SEP.

PUB
PUB

Une apparition des symptômes "par poussées"

Si la particularité de cette pathologie est d’évoluer par poussées, "à savoir des signes qui apparaissent et persistent 24h mais le plus souvent plusieurs jours ou semaines" selon Evelyne Planque, elle est compliquée à reconnaître : "Ses symptômes sont variables d’une personne à l’autre, dans le temps chez une même personne et peuvent se retrouver dans d’autres pathologies neurologiques". "Certains symptômes, comme un fourmillement dans un membre, peuvent même être banalisés", complète Bruno Perrouty, secrétaire général du Syndicat National des Neurologues.

Publié le 06 Mars 2018
Auteurs : Océane Redon, journaliste santé
Validé par : Dr Bruno Perrouty, Neurologue
La rédaction vous recommande sur Amazon :