Colposcopie : comment ça se passe?
Sommaire

Ça peut révéler quoi ?

"Les biopsies qu'on reçoit se situent presque toujours dans le contexte d'un frottis anormal, souligne Christine Bergeron. C'est important car nous faisons le lien entre le frottis et la biopsie." En effet, il est important de vérifier que les résultats sont cohérents.

Mais au fait, que recherche-t-on avec un tel examen ? En analysant les cellules qui tapissent le col de l'utérus, les spécialistes recherchent des anomalies qui peuvent révéler la présence d'une lésion. Et celles-ci ne mènent pas forcément à un cancer.

Les lésions sont classées en plusieurs catégories. Celles dites "de haut grade" risquent de se transformer en cancer. "Dans 10 à 15 % des cas, la biopsie nous permet de les repérer, chiffre le Dr Bergeron. Dans de rares cas, elle montre une lésion invasive mais le médecin l'aura sûrement vue à l'examen."

Les lésions "de bas grade" révèlent, quant à elles, la présence d'une infection à papillomavirus sans gravité. "On peut les comparer aux verrues sur la peau", illustre l'anatomo-cyto-pathologiste.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Foire aux questions, Société Française de Colposcopie et de Pathologie Cervico-Vaginale
Les examens du col de l'utérus, Centre IÉNA Gynécologie Obstétrique
La colposcopie, Collège national des gynécologues obstétriciens