Colique spasmodique : la définition

© Istock
Parfois appelée syndrome du côlon irritable ou encore colopathie fonctionnelle, la colite spasmodique désigne un trouble de la digestion qui touche le côlon. La pathologie est souvent à l’origine de violentes crampes intestinales. Quels sont ses autres symptômes ? À quoi est-elle due ?
Publicité

La colite spasmodique : les symptômes

La colite spasmodique correspond à un trouble bénin du fonctionnement intestinal qui peut, toutefois, occasionner des symptômes gênants à vivre au quotidien :

- des douleurs abdominales qui surviennent de manière spasmodique et qui se concentrent principalement au niveau des fosses iliaques ;

- des troubles du transit qui se manifestent par des épisodes de constipation, de diarrhée ou d’alternance des deux ;

Publicité
Publicité

- des gaz et ballonnements intestinaux qui résultent d’une stagnation des selles au sein du côlon et qui sont à l’origine d’un profond inconfort digestif.

La colite spasmodique : les causes

Si les causes du trouble colique ne sont pas formellement avérées, plusieurs hypothèses sont actuellement explorées par la communauté scientifique. Parmi elles figurent celles d’une hypersensibilité du tube digestif à certains aliments ou encore d’une paresse excessive de la motricité digestive. Par contre, plusieurs facteurs déclenchants ont, eux, été clairement identifiés : le stress, l’alimentation, les hormones, certains médicaments…

La colite spasmodique : les traitements

S’agissant d’une maladie chronique, il n’existe pas de traitement curatif. Seuls les symptômes font l’objet d’une prise en charge qui s’articule autour de plusieurs axes : le régime alimentaire, l’adoption d’une bonne hygiène de vie, la prise de certains médicaments (antispasmodiques, anti-inflammatoires, antidiarrhéique…).

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 01 Août 2018 : 16h00