Chlamydiose : comment dépister cette IST ?

© Istock

La chlamydiose est un problème d'hygiène intime qui peut avoir de sérieuses complications. L'infection à chlamydia est une infection sexuellement transmissible dont le dépistage permet d'éviter de nombreuses contaminations.

PUB

Quels sont les symptômes de l'infection à chlamydia ?

Les symptômes de l'infection à Chlamydia trachomatis sont différents chez l'homme et chez la femme. Chez l'homme, l'infection passe bien souvent inaperçue et ne provoque aucun symptôme. Chez la femme, il peut arriver également que l'infection passe inaperçue, mais elle provoque plus facilement des symptômes. Il s'agit de douleurs pelviennes, de fièvre accompagnée de pertes vaginales jaunâtres. La principale complication de l'infection à chlamydia chez la femme est la salpingite, c'est-à-dire que l'infection s'étend sur une ou deux trompes. Les symptômes sont alors plus marqués, avec des douleurs abdominales violentes, car cette infection peut provoquer des adhérences fibreuses qui peuvent atteindre le foie. Le risque est que les trompes soient définitivement endommagées par la fibrose, ce qui peut provoquer une infertilité. L'autre complication sérieuse de l'infection à chlamydia est la transmission au nouveau-né lors de l'accouchement. Elle peut être responsable de pneumopathies graves chez le bébé, survenant quelques jours après sa naissance.

PUB
PUB

Comment dépister une infection à chlamydia ?

L'infection à chlamydia touche surtout les adultes jeunes de moins de 25 ans. Elle passe souvent inaperçue et étant facilement transmise lors d'un rapport sexuel, avec ou sans pénétration, le dépistage est primordial pour savoir si l'on est porteur de la bactérie et protéger son ou sa partenaire, le cas échéant. Chez la femme, le dépistage se fait par un prélèvement vaginal, dans lequel on va rechercher la présence d'une chlamydia. Chez l'homme, un prélèvement urétral permet de faire le diagnostic. De nombreux centres proposent ce dépistage simple qui permet de traiter rapidement et d'éviter la contamination. Les sérologies sanguines présentent peu d'intérêt dans le dépistage, car elles sont peu spécifiques.

Comment traiter une infection à chlamydia et éviter la contamination ?

L'infection à Chlamydia trachomatis est une infection bactérienne qui doit donc être traitée par des antibiotiques. Le traitement est simple et rapide. On propose de prendre de l'azithromycine en monodose. Si on suspecte une atteinte des trompes chez la femme, un traitement par doxycycline pendant sept à dix jours est nécessaire. Il n'est pas utile de vérifier la disparition de la bactérie après le traitement. La prise en charge du ou de la partenaire sexuel(le) est indispensable. Pour éviter la contamination, le préservatif constitue le meilleur moyen de prévention contre les infections sexuellement transmissibles. Cependant, la chlamydia peut être transmise par un simple contact peau à peau et sans pénétration. C'est pourquoi le dépistage et l'information sur les infections sexuellement transmissibles sont d'une importance majeure.

Publié le 06 Décembre 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé