Ces stars qui se battent contre l’endométriose

L’endométriose est une maladie qui touche 1 femme sur 10 en âge de procréer. Douloureuse, elle met entre 6 et 10 ans à être diagnostiquée. Grâce à de nombreuses célébrités qui ont révélé en souffrir, cette maladie chronique est de moins en moins taboue.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Cette maladie gynécologique chronique peut toucher toutes les femmes. Le plus souvent, elle s’accompagne de douleurs pelviennes récurrentes et de problèmes de fertilité. "Elle p eut avoir des conséquences dramatiques, mais ce n"est pas systématique. Certaines femmes sont asymptomatiques, et d"autres, fort heureusement, arrivent à « gérer » leur endométriose, même sévère, grâce à un bon suivi gynécologique. Toutefois, à cause du diagnostic tardif, certaines atteignent des stades sévères qui nécessitent une excellente prise en charge pour vivre au mieux malgré l"endométriose" nous expliquait Delphine Ludzay de l"Association française de lutte contre l"endométriose. Plusieurs célébrités américaines puis françaises ont osé parler de ce mal qui leur complique la vie.

Qu’est-ce que l’endométriose ?© abacapress
 

 Sonia Dubois enceinte à 45 ans

 Sonia Dubois enceinte à 45 ans© abacapress

La journaliste a appris à 20 ans qu’elle souffrait d’endométriose, maladie qui complique les chances de devenir maman. Sonia Dubois se confie sur sa maladie dans une interview accordée au magazine Gala en 2012. Elle décide alors de ne pas adopter si elle n’arrive pas à avoir un enfant. A 45 ans alors qu’elle a renoncé à devenir maman, elle apprend qu’elle est justement enceinte. Sonia Dubois s’attend à des questions de son enfant concernant son âge et à ce sujet elle a déjà la réponse : “Avec beaucoup d’amour, je lui expliquerai qu’il a été désiré beaucoup plus longtemps qu’un autre."

Laetitia Milot, enfin un bébé pour 2018

Laetitia Milot, enfin un bébé pour 2018© abacapress

C’est en août 2013 au magazine Télé Star que l’actrice vedette de la série à succès Plus Belle la vie sur France 3 parle pour la première fois de sa maladie et de son combat quotidien. L’endométriose complique ses chances de devenir maman. Avec son mari, ils essaient encore et encore mais sans succès. "La maladie est là. Je n’ai pas honte d’en parler, j’ai envie de sensibiliser le public à cette maladie à travers EndoFrance, une association de lutte contre l’endométriose. Cette maladie provoque des souffrances terribles. il m’est arrivée d’être pliée en deux de douleur durant des tournages. Mais on apprend à vivre avec" racontait-elle. Elle se fait opérer en 2016 pour contrer la progression de la maladie et tenter de fonder une famille. Puis en 2017. Le succès est enfin là. Après 10 ans de lutte, elle annonce publiquement attendre son premier enfant.

Enora Malagré s"est fait enlever l’utérus pour combattre la maladie

Enora Malagré s"est fait enlever l’utérus pour combattre la maladie© abacapress

L’ancienne chroniqueuse de l’émission Touche pas à mon poste a révélé en décembre 2017 au magazine Paris Match s"être fait retirer l’utérus pour ne plus endurer les souffrances liées à son endométriose. Sa maladie était trop avancée pour avoir le moindre espoir d’avoir un enfant. "A l’époque de TPMP, j’ai fait jusqu’à trois fausses couches par an : ça m’a bouffé la vie" a-t-elle expliqué à nos confrères.

Whoopi Goldberg maman malgré la maladie

Whoopi Goldberg maman malgré la maladie© abacapress

En 2009, lors du bal de charité de l’Endometriosis foundation of America, l"actrice célèbre entre autre pour son rôle dans les films Sister Act déclarait : "Je pensais vraiment que tout le monde savait ce qu’était l’endométriose. Je me suis aperçue que certains croyaient qu’il s’agissait d’une maladie sexuellement transmissible ou d’une infection bénigne. Si on ne parle pas de cette maladie, encore plus de femmes vont devoir faire face à l’infertilité ou vivre avec des douleurs atroces pendant de longues années sans en connaître la cause." L’actrice de 62 ans a eu une fille à 18 ans malgré l’endométriose.

Susan Sarandon : "Les femmes n"ont pas à souffrir"

Susan Sarandon : "Les femmes n"ont pas à souffrir"© abacapress

Diagnostiquée en 1983, elle a réussi à devenir maman de trois enfants malgré le scepticisme des médecins. Son combat depuis ce jour a été de conseiller les hommes afin qu’ils aident leurs femmes souffrant de cette maladie "à se défaire des tabous et de la solitude inhérents à cette pathologie. Montrez-vous compréhensifs, faites preuve d’empathie et, surtout, ne l’accusez pas d’être trop sensible, délicate ou d’en rajouter. C’est le moment de montrer que vous vous souciez d’elle et que vous êtes un homme, un vrai".
En 2011, lors du bal de charité de l’Endometriosis Foundation of America elle expliquait "qu”au bout d’un moment, on est tellement habituée à la douleur qu’on ne se rend même plus compte que ce n’est pas normal" avant d’ajouter que "les femmes n’ont pas à souffrir, même si c’est ce qu’on nous enseigne depuis notre plus jeune âge. Ce n’est pas la douleur qui fait de nous des femmes. Et ce n’est pas parce que vous êtes un homme que cette maladie ne vous concerne pas".

Emma Bunton, l"ex-Spice Girls diagnostiquée à 25 ans

Emma Bunton, l"ex-Spice Girls diagnostiquée à 25 ans© abacapress

Ex-membre du Girls Band, les Spice girl, et aujourd’hui maman d’un petit Tate depuis 2011, Emma Bunton expliquait au magazine Hello ! qu’elle avait été diagnostiquée à l’âge de 25 ans de l’endométriose. Les médecins lui ont annoncé que les femmes souffrant de cette maladie avaient une chance sur deux de pouvoir concevoir des enfants. Pour la jeune femme, c’est la douche froide : "Je me souviens lorsque le docteur m’a dit : 50% des femmes souffrant d’endométriose ont des enfants. J’ai alors pensé, seulement 50% ça m’a totalement effrayé, j’avais très peur. J’ai eu tellement peur de ne pas être capable d’être mère."

Cindy Lauper atteinte d’une des formes les plus graves d’endométriose

Cindy Lauper atteinte d’une des formes les plus graves d’endométriose© abacapress

C’est à l’occasion de la sortie ds son livre A Memoir que la chanteuse a révélé souffrir d’endométriose depuis de nombreuses années. Et de l"une des formes les plus grave de la maladie. Elle souligne qu’elle était déjà célèbre au moment où la maladie lui a été diagnostiquée.

 La chanteuse Imany, ménopausée artificiellement pendant 6 mois

 La chanteuse Imany, ménopausée artificiellement pendant 6 mois© abacapress

C"est à 23 ans que la chanteuse Imany a appris qu"elle souffrait d"endométriose. A la suite de cela, elle subit une opération et se retrouve ménopausée artificiellement (par médicament) durant 6 pour mettre son système "au repos". "C’était assez horrible car j’avais tous les symptômes de la ménopause sauf que j’avais 23 ans. C’était plutôt pire qu’avant, racontait-elle dans un entretien accordé à Paris Match. C’est la double condamnation : tu es malade, mais on n’a rien pour toi." La chanteuse a souffert également de la difficulté de procréer : "On me disait que la maladie avait endommagé mes ovaires et que la production d’ovocytes était mauvaise. Nous n’avons pas voulu nous engager dans un processus de FIV. Je comprends les femmes qui le font mais personnellement, je trouvais que cela ajoutait du traumatisme. Finalement, je suis tombée enceinte spontanément."

Top Chef : la présentatrice Padma Lakshmi a divorcé à cause de la maladie

Top Chef : la présentatrice Padma Lakshmi a divorcé à cause de la maladie© abacapress

Le mannequin indien et présentatrice du programme Top Chef aux Etats-Unis a écrit une biographie en 2009 dans laquelle elle raconte que l’endométriose a joué un rôle dans son divorce. La progression de la maladie était telle que les rapports sexuels étaient devenus trop douloureux. En 2009, elle décide de créer la fondation américaine de l’endométriose avec l’aide d’un chirurgien spécialisé. L’objectif est d’aider les jeunes femmes souffrant de cette maladie à ne plus la vivre en silence à cause de la honte puisqu’elles ne supportent pas leurs règles comme les autres.

L’endométriose responsable de la mort de Marilyn Monroe ?

 L’endométriose responsable de la mort de Marilyn Monroe ?© abacapressLFI/Photoshot/ABACA

Marilyn Monroe souffrait peut-être d"endométriose sans que cela ait été su. Dans sa biographie, ont li qu"elle a été hospitalisée en 1952 officiellement pour une “appendicite”. Elle aurait subi près de sept interventions chirurgicales entre 1952 et 1962. Elle était dépendante aux opiacés, probablement pour soulager les douleurs.

Le Dr Krohn, l’ancien médecin de l’actrice a expliqué qu’elle n’a jamais subi d’avortement mais qu’elle a fait deux fausses couches ainsi qu’une grossesse extra-utérine qui a nécessité une intervention chirurgicale d’urgence.
Si elle était véritablement atteinte d"endométriose, on pourrait mieux comprendre les épisodes dépressifs, la dépendance aux antidouleurs, la “frigidité” lors de rapports sexuels avec ses partenaires, l"infertilité et ses absences imprévues sur les plateaux.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.