Ces pertes vaginales qui ne sont pas normales
© Adobe Stock

Que faire si on a des pertes vaginales suspectes ?

Si vos secrétions vaginales ressemblent aux cas évoqués, consultez votre gynécologue. Car si les mycoses, les vaginoses et la sécheresse ne sont pas graves et se soignent facilement, la chlamydia peut entraîner l’infertilité.

Pour conclure, le Dr Pia de Reilhac livre ses conseils : "La toilette intime ne doit pas décaper la vagin, sous peine de déséquilibrer la flore vaginale pouvant entraîner une vaginose ou une mycose. Quant à la chlamydia, il n’existe qu’une façon de l’éviter : le préservatif !"

Publié par Océane Redon, journaliste santé et validé par Dr Pia de Reilhac, Gynécologue le Jeudi 09 Novembre 2017 : 11h21