Le certificat médical prénuptial

Avant la célébration du mariage, la loi impose aux futurs époux de fournir un certificat médical prénuptial. Délivré par un médecin, il mentionne la réalisation de plusieurs examens cliniques et sanguins.
PUB

Le certificat médical prénuptial atteste la réalisation de tests médicaux

Avant la cérémonie, chacun des futurs époux devait fournir à l'officier d'état civil un certificat médical prénuptial datant de moins de deux mois. Ces deux certificats, pouvant être délivrés par un médecin traitant ou un centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), mentionnaient la réalisation de plusieurs tests médicaux. Les deux futurs conjoints devaient donc pratiquer un examen clinique.

PUB
PUB

Pour les femmes, certains tests sanguins étaient obligatoires

Etaient prévus pour les femmes âgées de moins de 50 ans :

  • Des examens sérologiques de la rubéole et de la toxoplasmose (en l'absence de document attestant l'immunité comme acquise).
  • La détermination du groupe sanguin A, B, O rhésus standards, complétée par la recherche d'anticorps irréguliers si le groupe sanguin offre une possibilité d'immunisation et en cas de risque d'allo-immunisation à la suite d'une transfusion antérieure.
Publié le 23 Avril 2001 | Mis à jour le 09 Janvier 2014
Auteurs : Dr Philippe Presles
Source : Décret N° 92-143 du 14 février 1992 relatif aux examens obligatoires prénuptial, pré et postnatal.