Certains mini-biberons distribués à l’hôpital sont toxiques

© getty

Suite à la réalisation d’une enquête sur le terrain, le Nouvel Observateur indique dans ses colonnes que deux sociétés qui fournissent les hôpitaux en biberons et tétines utilisent de l’oxyde d’éthylène pour les stériliser. Or ce gaz est toxique, classé comme cancérogène et interdit depuis les années 1990.

PUB

Des mini-biberons stérilisés illégalement avec un gaz toxique

Ce procédé de stérilisation ayant recours à l’oxyde d’éthylène n’est pas autorisé pour les matériaux au contact des denrées alimentaires. Alors comment se fait-il que certains nouveau-nés se retrouvent dès la naissance avec une tétine dans la bouche qui a été stérilisée avec ce gaz toxique ?

PUB
PUB

L’une des deux sociétés fournissant les hôpitaux français indique avoir vendu l’an dernier 4 millions de tétines et 300.000 téterelles. Mais la contamination des nouveau-nés est à relativiser car elle dépend du temps de contact, et dès la sortie de la maternité, les bébés suçotent d’autres types de biberons qui, normalement, n’ont pas été stérilisés par ce gaz toxique.

Pour l’heure, les autorités ont ordonné le retrait de ces mini-biberons des maternités et des hôpitaux concernés. Parallèlement, le Ministre de la santé a immédiatement demandé l’ouverture d’une enquête. Tant les fabricants que les hôpitaux devront expliquer comment un tel dysfonctionnement a pu se produire.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 18 Novembre 2011 : 10h44
Mis à jour le Vendredi 18 Novembre 2011 : 10h51
Source : Le Nouvel Observateur, 16 novembre 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés