Ce que l'on sait de l'ecstasy et de ses risques

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Juillet 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 17 Mars 2014 : 14h05
L'ecstasy, produit interdit par la loi, désigne une molécule chimique, la MDMA, appartenant à la famille des amphétamines. Il s'agit d'une substance psychoactive agissant sur le système nerveux. On la trouve notamment sous forme de comprimés, de poudre ou de gélules, mais leur composition reste aujourd'hui incertaine et d'autres produits dangereux peuvent s'y retrouver mélangés, à tel point que la MDMA n'est pas toujours présente !
PUB

Quels sont les effets de l'ecstasy ?

Chaque personne réagit différemment aux effets de ces substances, selon son état physique, psychique, la composition du produit, la quantité, le mode de consommation, etc.

Une demi-heure après l’ingestion, des sensations de bien-être et de dynamisme apparaissent, lesquelles se dissipent 4 à 6 heures plus tard, laissant place à un état de dépression.

Parmi les effets possibles, qui durent pendant quelques heures avant de se dissiper, on peut citer :

  • L'euphorie,
  • L'excitation,
  • La résistance à la fatigue, au sommeil, à la faim,
  • La relaxation,
  • La sensation de bien-être,
  • L'augmentation de la sensualité.

Mais aussi :

  • L'augmentation de la tension artérielle,
  • L'accélération du rythme cardiaque,
  • L'anxiété,
  • La contraction des muscles de la mâchoire,
  • La peau devient moite,
  • La bouche devient sèche…
PUB
PUB

Ecstasy, MDMA : quels sont les risques ?

De dangereux bonbons…

Présenté sous forme de comprimés de couleurs, de formes variées et possédant un logo en relief au nom engageant (love, smile, bird…), l’ecstasy ressemble à de dangereux bonbons. Leur contenu est incertain car on y trouve de moins en moins de MDMA mais de plus en plus d’autres substances diverses : éphédrine, caféine, testostérone, paracétamol…

Parmi les risques immédiats :

  • Déshydratation,
  • Risques de convulsion,
  • Nausées,
  • Migraines,
  • Crampes,
  • Augmentation du rythme cardiaque,
  • Hausse de la température corporelle,
  • Epuisement,
  • Troubles hépatiques,
  • Troubles de l'érection et de l'orgasme,
  • Crise de panique,
  • Accidents psychiatriques,
  • Mauvaise descente.

Parmi les risques à court terme :

  • Fatigue,
  • Forte déprime passagère les jours suivants, avec une évolution possible vers une dépression à plus long terme,
  • Dépendance psychique
  • Et chez les filles, perturbation des règles.

A long terme et en cas d'usage répété :

  • Perturbation des capacités d'apprentissage et de mémorisation,
  • Neurotoxicité (les études scientifiques chez l'animal montrent l'apparition de lésions des cellules nerveuses, pouvant expliquer les troubles psychiques observés chez l'homme, dont la dépression et les troubles de la mémoire).

Des effets encore plus risqués :

  • Les personnes souffrant de troubles du rythme cardiaque, d'asthme, d'épilepsie, de diabète, de troubles rénaux, hépatiques, de problèmes physiques ou psychologiques encourent des risques encore beaucoup plus dangereux !
  • Les mélanges avec le GHB, la kétamine (deux anesthésiques détournés de leur utilisation), l'alcool, les médicaments (dont les tranquillisants), le cannabis, etc., amplifient considérablement les risques, en particulier les dépressions respiratoires lorsque l'alcool et l'ecstasy sont associés.
  • En cas de relations sexuelles, la consommation de drogue a tendance à faire oublier les règles de protection indispensables.

    Il est primordial d'utiliser des préservatifs (lesquels ne dispensent pas d'un traitement contraceptif) et des gels à base d'eau en raison de l'action déshydratante de l'ecstasy sur les muqueuses.

Soulignons que seuls ces risques sont connus et qu'il reste toute une multitude d'interrogations concernant cette drogue, dont les effets sont encore particulièrement méconnus par les scientifiques et les médecins.

Pour en savoir plus : Drogues Info Service : www.drogues-info-service.fr.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Juillet 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 17 Mars 2014 : 14h05
PUB
PUB
A lire aussi
Le cannabis : savoir pour prévenir !Publié le 23/07/2001 - 00h00

Le cannabis est une plante qui contient du THC (pour TétraHydroCannabinol), une substance psychoactive qui agit sur le système nerveux central. L'intensité des effets de cette plante interdite par la loi dépend de sa concentration en THC, très variable selon la variété, la provenance et lespréparations. Le plus souvent fumée, plus rarement mangée (notamment en « space cake »), elle se présente sous la forme d'herbe (dont la marijuana), de résine (haschisch, shit) ou d'huile. Il faut savoir que la résine de cannabis est souvent coupée avec d'autres produits, lesquels se...

Ecstasy : l'extase avant ParkinsonPublié le 08/10/2002 - 00h00

Selon les résultats obtenus par le neurologue George Ricaurte, une prise occasionnelle d'ecstasy provoque des dégâts considérables, en détruisant 40% des neurones dopaminergiques. Ces derniers sont notamment situés dans une région cérébrale impliquée dans la maladie de Parkinson.

Ecstasy : les femmes sont plus sensiblesPublié le 03/08/2004 - 00h00

L'ecstasy, produit interdit par la loi, désigne une molécule chimique, la MDMA, appartenant à la famille des amphétamines. Il s'agit d'une substance psychoactive agissant sur le système nerveux. De nouvelles données viennent affiner nos connaissances sur les effets délétères de cette drogue...

Travail de nuit et horaires variables : quels risques ?Publié le 23/08/2005 - 00h00

Près de 20% de la population des pays industrialisés exerce une activité professionnelle postée les amenant à travailler de nuit ou à adopter des horaires de travail variables. Les troubles du sommeil constituent une première conséquence de taille.

Plus d'articles