Cardiologie : innovations techniques au placard !
Sommaire

Un bourbier technocratique ?

Marie-Claude Morice, cardiologue en Ile-de-France, n´admet pas que l´on puisse « traîner au niveau du remboursement » du stent Cypher. « Certes, il est plus cher que le stent classique – 2050 euros contre 800 euros - mais il faut voir sur du plus long terme. Compte tenu de l´absence de récidive, pourquoi persévérer à ne pas favoriser cette technologie ? », exhorte-t-elle.Espérons que ce « coup de gueule » accélère les procédures en cours, afin qu'un large nombre de patients puissent enfin bénéficier de ces innovations.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Accès à l'innovation : les cardiologues exigent de disposer des meilleurs traitements pour leurs patients. Conférence de presse du Syndicat national des spécialistes des maladies du coeur et des vaisseaux, mardi 10 décembre 2002, Paris.