La canicule, dangereuse pour le coeur

© Istock

Alors que les grosses chaleurs s’installent, la Fédération Française de Cardiologie rappelle que la canicule n’est pas l’amie du cœur et c’est pourquoi des précautions particulières s’imposent…

PUB

Vigilance maximale en cas de canicule

Au-delà d’une température atteignant 30°C le jour (pour la moitié nord), ou 35°C (pour la moitié sud) et ne descendant pas en dessous de 18°C la nuit (pour le nord), 20°C pour le sud, plusieurs jours de suite, c’est la canicule. Le principal risque étant le coup de chaleur (déshydratation), il est important de boire souvent (mais pas d’alcool), sans attendre de ressentir la soif. Egalement utiles : la multiplication des douches ou des bains, à une température de 1 ou 2°C en dessous de celle du corps seulement, pour éviter un choc thermique, ainsi que le recours au linge frais et humide pour se rafraîchir. Il faut bien sûr rester autant que possible au frais entre 12 et 16 h. Limiter les efforts physiques, la cigarette et l’alcool. Porter des vêtements en coton de couleur claire. Poursuivre ses traitements habituels quand on a une maladie cardiaque ou respiratoire. Se reposer immédiatement et boire de l’eau en cas de malaise, de maux de tête, de vertiges, de fièvre et en cas de persistance des symptômes, consulter sans tarder.

PUB
PUB

Comment lutter contre la chaleur en pratique

Comme il est plus facile de stabiliser la température d’une pièce fraîche que d’abaisser celle d’une pièce surchauffée, il peut être judicieux de coller un film solaire sur une fenêtre plein sud pour réfléchir une partie des rayons (en vente dans les boutiques de bricolage). D’éteindre les appareils électriques en veille, non utilisés. De ne pas laisser mitonner un plat sur un feu durant des heures. Et bien sûr, d’éviter les activités qui dégagent de l’énergie comme repasser le linge…

Pour abaisser encore la température d’une pièce, plusieurs astuces existent : l’eau ayant des vertus rafraichissantes, le linge en machine ne doit pas être essoré, mais étendu ainsi trempé, dans une pièce carrelée, devant les fenêtres. Egalement utile, un rafraîchisseur d’air qui consiste à faire passer de l’air dans un milieu humide : l’air soufflé par l’appareil affiche une température qui peut aller jusqu’à 10° de moins que la température ambiante, d’où l’intérêt de se placer juste en face. A défaut, un ventilateur fait l’affaire. Enfin, il y a presque toujours moyen de trouver un lieu collectif climatisé proche de chez soi, où se réfugier aux heures les plus chaudes : grande surface, salle de cinéma …

Publié le 22 Juillet 2013 | Mis à jour le 25 Juillet 2018
Auteur(s) : Nathalie Szapiro, journaliste santé
Source : Fédération française de cardiologie : www.
Voir + de sources
fedecardio.org/sites/default/files/fiche_canicule.pdf.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés