Cancer du sein : des solvants organiques incriminés

© Istock

Deux chercheurs français ont identifié un sur-risque de cancer du sein chez les hommes exposés à certains solvants pétroliers et chlorés.

Publicité

Certains solvants sont des facteurs de risque du cancer du sein

Au-delà des facteurs de risques génétiques, hormonaux et reproductifs, des causes environnementales sont suspectées pour le cancer du sein, qu'il touche la femme ou l'homme.

Selon les travaux de deux chercheurs du Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations de l'Inserm (Villejuif), Pascal Guénel et Sara Villeneuve, certaines professions particulièrement exposées aux solvants pétroliers et chlorés, seraient associées à un sur-risque de cancer du sein.

Publicité
Publicité

Certaines professions exposent au cancer du sein

Les épidémiologistes français se sont appuyés sur les résultats de deux études : une étude européenne portant sur les cancers rares chez l'homme, et une étude menée en France sur les cancers du sein chez la femme.

Ils ont ainsi établi que les mécaniciens de véhicules à moteur présentaient un risque accru de cancer du sein ; le risque semble également plus élevé pour les ouvriers du bois, les plombiers et tuyauteurs, ainsi que les peintres.

Chez les femmes, les professions les plus à risque sont les infirmières, les ouvrières du textile et les ouvrières du caoutchouc et des matières plastiques, même si le lien semble plus faible d'un point de vue statistique.

Le benzène et le trichloréthylène

Une analyse portant sur les solvants utilisés par les différentes professions a permis d'identifier quels solvants sont des facteurs de risque pour le cancer du sein : il s'agit du benzène et du trichloréthylène.

Là aussi, l'identification est plus délicate chez la femme, sans doute en raison d'expositions moins fréquentes et moins intenses.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 06 Janvier 2014 : 00h00
Source : Fondation ARC - P. Guénel et S. Villeneuve. Cancer du sein, professions et expositions professionnelles aux solvants organiques. Résultats de deux études épidémiologiques sur les cancers du sein chez l’homme et chez la femme. Institut de veille sanitaire ; 2013. 55 p.
PUB
PUB