Cancer du poumon : qui sont les malades ?

Une étude française dresse le portrait des patients qui ont reçu un diagnostic de cancer du poumon en 2010.
© Istock

En 2010, les patients chez lesquels un cancer du poumon a été diagnostiqué avaient en moyenne 65,5 ans. La moitié fumait, mais 10 % n’avaient jamais fumé au cours de leur vie (les autres étaient des anciens fumeurs).

Dans 86,5 % des cas, le cancer diagnostiqué était un cancer non à petites cellules, majoritairement de type adéno-carcinome. Le diagnostic était souvent posé tardivement puisque 60 % des nouveaux cas étaient des cancers avancés, de stade IV.

Fait notable lorsqu’on compare ces données à celles recueillies dix ans plus tôt, les femmes représentaient 16 % des nouveaux cas de cancer pulmonaire en 2000, alors qu’en 2010, cette part atteignait 24 %.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : ARC, E.B.
Résultats présentés lors du Congrès de pneumologie de langue française (CPLF), à Lyon, le 28 janvier 2012