Cancer : partenariat entre l'ARC (Association pour la recherche sur le Cancer) et e-sante.fr

Publié le 28 Juin 2005 à 2h00 par Dr Philippe Presles
La Cour des comptes a publié en février 2005 son rapport sur l'ARC (Association pour la Recherche sur le Cancer) : 9 ans après le contrôle qui l'avait amenée à faire condamner son ancien président pour abus de confiance et de biens sociaux, cette autorité suprême souligne "le travail considérable accompli par le nouveau conseil d'administration, pour bâtir une association fonctionnant sur des bases entièrement nouvelles". Aujourd'hui, e-sante.fr et l'ARC nouent un partenariat dont l'objectif est d'informer encore davantage sur les cancers et de promouvoir la Recherche. Interview du Président d'honneur de l'ARC, Michel Lucas.

Comment avez-vous procédé pour rétablir la situation ?

Nous avons complètement reconstruit l'association, nous avons mis en place des structures et des procédures permettant de contrôler l'utilisation des fonds. Nous avons également créé deux nouvelles instances : le Conseil Scientifique, pour guider nos pas en ce qui concerne la stratégie des financements de recherche, et la Commission Financière, qui contrôle toutes les opérations. Toutes les décisions de financement résultent d'une expertise des projets de recherche par une commission scientifique et elles doivent ensuite être approuvées par le Conseil d'Administration.

Avez-vous également augmenté la transparence des comptes et mis en place des appels d'offre auprès des fournisseurs ?

Tout à fait, toutes les procédures sont collectives, aucune dépense au-delà d'un certain montant n'est effectuée par une personne seule, tous les paiements impliquent au moins 2 personnes, il n'y a absolument aucune dérive possible. C'est une gestion collégiale, bien contrôlée par des procédures écrites.

2004 a donc marqué le retour à la confiance et la reconnaissance publique de l'ARC comme acteur incontournable de la recherche sur le cancer en France ?

En effet, au cours de cette seule année, l'ARC a fait l'objet de trois expertises indépendantes : le contrôle de la Cour des comptes sur la période 1998-2002, l'audit de Bureau Veritas Quality International en vue du renouvellement de certification et l'audit de son action scientifique par un comité d'experts européens. Ces trois expertises apportent des conclusions extrêmement positives. Elles confortent le rôle majeur assuré par notre association dans le financement de la recherche sur le cancer en France et soulignent notre apport essentiel pour son maintien à un niveau compétitif sur le plan international.

Quelles sont vos orientations en matière de développement pour les années à venir ?

Pouvant désormais s'appuyer sur un "socle" reconnu par la Cour des comptes, notre communication pourra prendre un nouvel élan en 2005. Plusieurs actions contribueront à conforter et développer l'image de notre association pour sensibiliser un nombre de plus en plus croissant de donateurs et apporter toujours plus de moyens à la recherche sur le cancer. Nous souhaitons aussi développer des partenariats et celui avec le site e-sante.fr entre dans ce cadre. Grâce à ce partenariat, un guide sur le cancer sera publié par l'ARC sur e-sante.fr, ce qui nous permettra d'être présent sur Internet auprès d'un public attentif à sa santé. Nous espérons ainsi attirer de nouveaux donateurs pour soutenir toujours plus la recherche sur le cancer, qui est la seule arme pour lutter efficacement contre cette maladie qui nous concerne tous.

Consultez le guide des cancers de l'ARC sur e-sante.fr