Cancer évité : cancer dépisté à temps !

Nombre de cas de cancer sont évitables à condition d'être décelés précocement. Les procédures de dépistage du cancer ayant été définies, autant en profiter ! Votre médecin vous conseillera et vous orientera à chaque étape.
Publicité

Les progrès réalisés en cancérologie au cours de ces dernières années sont considérables. Grâce à la compréhension des mécanismes de cancérisation, on sait que plus un cancer est découvert précocement, plus les chances de guérison sont importantes. L'objectif du dépistage est le diagnostic du cancer à son stade pré-clinique, c'est-à-dire avant qu'il ne soit décelable par l'examen clinique, à un stade dit pré-cancéreux ou encore à un stade très limité de son développement.

Qu'il soit dit « organisé » ou « individuel », il vise à éviter l'entrée dans la maladie grâce à un diagnostic et à une prise en charge précoce, seule condition pour réduire la gravité du pronostic.

Publicité
Publicité

Dépistage : 5 cancers passés au crible

Cancer du col de l'utérus

  • Examen gynécologique tous les ans.
  • Frottis tous les 3 ans à partir de 25 ans ou si saignements en dehors des règles, spontanés ou après les rapports sexuels.

Cancer du sein

  • Palpation régulière des deux seins.
  • Mammographie tous les deux ans au-delà de 50 ans, à partir de la ménopause.
  • Si trois antécédents familiaux directs (mère, grand-mère, tantes, soeurs, filles) ou deux antécédents dont un avant 40 ans ou bilatéral : recherche de marqueurs génétiques (BRCA1 et BRCA2) + mammographie + échographie (sein et abdomen) tous les ans.
  • Si autres antécédents familiaux : mammographie à 10 ans avant l'âge de survenu de l'antécédent familial.

Cancer du côlon

  • Recherche de sang dans les selles à 50 ans, et coloscopie si présence de sang dans les selles.
  • Coloscopie si antécédent familial.

Cancer de la prostate

  • Touché rectal.
  • Dosage du PSA si doute ou si antécédent familial.
  • Le dépistage est individuel. L'opportunité et le moment de réaliser ce dépistage sont à discuter avec son médecin qui évaluera les avantages et les inconvénients.

Cancer du poumon

  • Radio pulmonaire annuelle et consultation en cas de tabagisme.
 
Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 08 Octobre 2003 : 02h00
Mis à jour le Mardi 03 Février 2015 : 17h57