Cancer du poumon : quelles sont les chances de survie ?

© Istock
Le cancer du poumon est une maladie grave, difficile à soigner. Les chances de survie sont encore faibles. Mieux vaut réagir au moindre symptôme du cancer du poumon pour augmenter ses chances de survie.
Publicité

Cancer du poumon : facteurs de risques

Le principal facteur de risque du cancer du poumon est le tabagisme, à l’origine de près de 9 cas sur 10. Ce cancer a la particularité de se propager très facilement dans le corps du fait de la proximité des poumons avec les vaisseaux lymphatiques et les vaisseaux sanguins. De plus, pour être oxygéné, le sang passe systématiquement par les poumons. Les risques de métastases sont importants.

Symptômes du cancer du poumon

Certains symptômes sont souvent négligés car ils peuvent avoir diverses causes. C’est le cas de la fatigue, du manque d’appétit, de certaines douleurs de l’épaule que l’on attribue facilement à des rhumatismes. De même, une toux persistante, une respiration sifflante et même des bronchites à répétition sont trop souvent banalisées. Ce sont pourtant des symptômes du cancer du poumon.

Publicité
Publicité

Moins fréquents mais souvent révélateurs, les symptômes suivants doivent alerter :

- perte d’équilibre,

- voix modifiée,

- troubles de la déglutition,

- rétention d’eau,

- faiblesse musculaire,

- prise de poids,

- faiblesse d’une paupière,

- troubles cardiaques,

- modification du comportement...

Cancer du poumon : survie

Cette maladie est souvent détectée trop tard, ce qui réduit les chances de survie. Elles sont de 1 sur 2 après un an de chimiothérapie. Le nouveau traitement qui combine chimiothérapie et immunothérapie devrait permettre de multiplier les chances de survie par 2. Difficile à soigne, le cancer du poumon doit être diagnostiqué au plus tôt afin que soient augmentées les chances de survie à 5 ans.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 04 Juillet 2018 : 13h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :