Cancer du côlon : les symptômes à connaître

Dans la majorité des cas, le cancer du côlon se développe à partir d’un polype adénomateux qui se cancérise lentement. Sang dans les selles, hémorroïdes, troubles digestifs… Quels sont les principaux signaux d’alerte ?
© Istock

Des saignements dans les selles, un signe à prendre au sérieux

La formation d’une masse tumorale au sein de la muqueuse colique peut entraîner des lésions hémorragiques qui se manifesteront par du sang dans les selles. En présence d’un tel symptôme, il est indispensable d’en parler à son médecin traitant. Lui seul pourra préconiser la réalisation d’analyses biologiques.

Des troubles gastro-intestinaux fréquents

Diarrhée, nausée, constipation, ballonnements… Voilà des troubles relativement fréquents et non caractéristiques du cancer colique. Mais lorsque ceux-ci sont inhabituellement récurrents ou qu’ils alternent les uns avec les autres, il est impératif d’en parler avec un médecin. Les personnes de plus de 50 ans doivent être d’autant plus attentives à ce type de signes, que le cancer du côlon affiche une prédominance statistique autour de cet âge-là.

Une altération générale de l’état de santé

L’évolution du cancer du côlon va progressivement impacter l’ensemble du système digestif. Le foie ainsi que les voies lymphatiques vont voir leur fonctionnement altéré, ce qui va engendrer une perte de poids plus ou moins importante. Il n’est pas rare que les malades présentent une anémie massive qui sera à l’origine d’une fatigue importante et d’une perte de force majeure. Mais ces symptômes se manifestent généralement à un stade déjà avancé de la pathologie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :