Cancer : la chimiothérapie, un traitement de plus en plus fréquent

© Fotolia

L’Institut national du cancer (INCa) dresse un état des lieux de la chimiothérapie en 2010 dans une publication récente. En voici les grandes lignes.

PUB

Des malades traités pour cancer sont de plus en plus nombreux

Le nombre de personnes traitées pour un cancer a augmenté ces dernières années : de 320 000 en 2005, il est passé à 358 000 en 2010, soit une hausse de 12 %.

En parallèle, la mortalité par cancer a fortement baissé, diminuant de 16 % chez les hommes et de 8 % chez les femmes en 10 ans. Cette baisse s’explique à la fois par une amélioration de l’accès à un diagnostic précoce et par des progrès dans les soins apportés aux malades.

PUB
PUB

Une forte augmentation du nombre de chimiothérapies

Les indications thérapeutiques de la chimiothérapie se sont élargies ces dernières années, et plus de 270 000 patients ont été traités par chimiothérapie en 2009, soit 24 % de plus qu’en 2004. Ce développement a été favorisé par le dynamisme de la recherche clinique dans le domaine : entre 2004 et 2010, 30 nouvelles molécules ont été autorisées en cancérologie.

Les cancersles plus traités par chimiothérapie sont les cancers digestifs (28 %), les cancers du sein (19,5 %), les néoplasies hématologiques, les cancers du poumon et les cancers gynécologiques.

Publié le 15 Octobre 2010 | Mis à jour le 19 Octobre 2010
Auteur(s) : Hopital.fr