C’est le moment d’acheter du homard !

Publié le 27 Juin 2014 | Mis à jour le 27 Juin 2014
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

Pourquoi ?

Parce qu’on est en pleine saison de pêche du homard et que les prix dégringolent.



 

PUB

Entre juin et septembre, c’est le moment où les homards sont les plus nombreux à tomber dans les casiers des pêcheurs. Car c’est ainsi que l’on pêche ce redoutable et savoureux crustacé.

Les casiers, chargés d’appâts constitués de déchets de poisson, d’étoiles de mer, de chinchards, de petits coquillages, bref de tout ce qu’aime le homard, sont déposés sur des fonds sableux en fin de journée.

Le homard est un animal nocturne qui, le jour, s’abrite dans une sorte de niche qu’il a construit dans le sable. Il en sort après le coucher du soleil pour se nourrir et est inévitablement attiré par la nourriture qui se trouve dans les casiers.

PUB
PUB

Le lendemain matin, les pêcheurs vont relever ces casiers. Ils font le tri, rejettent à la mer les homards qui n’ont pas encore atteint la taille minimale (85 à 87 mm mesurés sur le thorax) ou le poids minimum (500 g) de pêche réglementaire.

Ces contraintes ont permis de préserver les stocks de homards qui sont tout au long des côtes de l’Atlantique et de la Manche en bon état.

Tant que les eaux sont très froides, le homard est en léthargie et ne se nourrit pas. Il en sort lorsque l’eau est au-dessus de 12°C : c’est pourquoi la saison de pêche se situe de juin à septembre.

Du coup, les prix sont bas : de 35 à 45 € le kilo.

Achetez-en maintenant et congelez ! Vous aurez ainsi du homard sous la main et pas ruineux pour les fêtes de fin d’année où il est de tradition alors que ce n’est pas sa saison et qu’il est hors de prix.

Paule

Mots-clés : Homard, Paule neyrat
Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés