Bracelets connectés : 3 usages de ces appareils en santé

Les bracelets connectés ont un vif succès sur le marché de la santé connectée. Que la personne souffre d’une pathologie et souhaite surveiller son évolution, qu’elle soit en bonne santé et désire l’entretenir, cet appareil connecté est un précieux allié.
© Istock

Bracelet connecté pour alerter

Parmi les appareils connectés à diverses applications sur smartphone dans le domaine de la santé connectée, on trouve les bracelets ou montres dont le rôle est d’alerter sur la situation d’une personne atteinte d’une pathologie particulière. Ainsi une personne diabétique verra s’afficher régulièrement son taux de sucre, une personne atteinte d’Alzheimer sera localisée par un système de GPS. Dans ces situations, l’appareil connecté garantit à ces patients une plus grande sécurité.

Bracelet connecté pour améliorer ses performances physiques

De nombreux sportifs ont adopté le bracelet connecté relié par Bluetooth à leur téléphone. En effet, ils peuvent ainsi mesurer les calories dépensées, leur rythme cardiaque à l’effort, la distance parcourue, les temps d’activité et autres paramètres. Ces résultats sont envoyés aux applications, lesquelles les comparent aux objectifs, ajustent l’effort à fournir, proposent des programmes personnalisés. Le bracelet connecté devient un coach.

Bracelet connecté et régime

Le bracelet connecté va permettre d’encadrer la personne qui souhaite faire un régime. Il va d’un côté mesurer les calories dépensées lors d’activités physiques et les mettre en regard avec les calories ingérées lors des repas que vous aurez renseignées. Les données seront analysées par des applications minceur, lesquelles vous proposeront des menus adaptés à votre IMC et à vos dépenses caloriques, après avoir défini avec vous des objectifs de poids raisonnables.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :