Box minceur : le régime “comme j’aime” épinglé par 60 millions de consommateurs

© Istock

Vous pensez faire un régime avant l'été ? Evitez les box qui promettent monts et merveilles. D'après 60 Millions de consommateurs, elles risquent de provoquer une phase de rebond. On vous explique.

Publicité

A la télévision, dans les journaux… et même dans le métro. Impossible d'échapper aux publicités vantant les mérites des box minceur. Mais la qualité est-elle au rendez-vous ? Ce n'est pas ce que suggère la dernière enquête menée par 60 Millions de consommateurs.

Dans son prochain numéro, le magazine de la consommation livre un bilan peu appétissant de quatre box. Toutes partagent le même format : une livraison hebdomadaire avec deux plats préparés par jour, un petit déjeuner et une collation. Parmi les programmes choisis, "Comme j'aime".

Les sociétés qui les vendent avancent un argumentaire pour le moins alléchant : pas besoin d'efforts pour perdre du poids, inutile de faire la cuisine. Tout est prémâché. Ce qui laisse déjà dubitative l'équipe de 60 Millions de consommateurs. Aucune éducation au bien-manger n'est proposée. Aucun coaching, aucun accompagnement.

Publicité
Publicité

Cela gêne d'autant plus que, dans les faits, les box en question sont bien loin d'accomplir les miracles promis. Elles s'appuient sur le principe du régime hypocalorique, restreignant les apports quotidiens à 1 200 kilocalories (kcal).

Un régime qui fera grossir

Après analyse par une diététicienne, il s'avère que chaque box fournit bien moins que cela avec un déficit d'au moins 200 kcal. "On risque fort de perdre de la masse musculaire et, à la fin du régime, de reprendre du poids", avertit le magazine. Certains programmes affament tout simplement l'organisme.

Et comme si cela ne suffisait pas, les box ne fournissent pas l'ensemble de l'alimentation. Il faut ajouter au moins deux produits laitiers par jour, ainsi que des fruits et légumes frais. Le régime "équilibré" promis par les programmes se limite, la plupart du temps, à ces féculents. Sans céréales complètes.

Cela fait donc beaucoup de défauts au vu du coût élevé des différentes box. Comptez une quinzaine d'euros par jour pour des produits de qualité similaire aux plats préparés disponibles en supermarché.

A ce prix-là, mieux vaut donc confectionner soi-même ses propres repas, et apprendre à manger plus équilibré. Vous en tirerez même un bénéfice supplémentaire : quand on cuisine soi-même, nul besoin d'épaississants, additifs et autres conservateurs.

Publié par Anne Valois, journaliste santé le Samedi 28 Avril 2018 : 09h30
PUB
PUB