Boutons au soleil : est-ce de l'urticaire ou une allergie ?

© Istock
Le soleil est responsable de nombreuses réactions de la peau, il peut s'agir de crise d'allergie ou non (lupus par exemple). La lucite et l'urticaire solaire sont les formes les plus fréquentes de réaction allergique au soleil.
PUB

Urticaire solaire : qu'est-ce que c'est ?

L'urticaire est une réaction allergique de la peau face à un allergène. Dans le cas de l'urticaire solaire, l'allergène est le soleil. La crise allergique débute dans la demi-heure qui suit l'exposition au soleil. Elle dure de 1 heure à 1 jour et disparaît sans laisser de traces. L'urticaire solaire provoque, au niveau des zones exposées au soleil puis sur le reste du corps, des boutons enflés très prurigineux qui ressemblent à des piqûres d'ortie. Le traitement de l'urticaire solaire passe par l'application de crème protectrice, le port de vêtements longs, la prise d'antihistaminiques avant une exposition, voire une UVA-thérapie.

PUB
PUB

Lucite estivale : qu'est-ce que c'est ?

La lucite est une forme d'allergie au soleil très fréquente qui touche principalement les femmes entre 25 et 35 ans. Contrairement à l'urticaire solaire, la lucite apparaît au moins 12 heures après une exposition, voire 3 jours après. Elle provoque une éruption limitée aux zones exposées au soleil, mais touche rarement le visage. Les boutons de lucite sont rosés à rouges, légèrement surélevés et provoquent des démangeaisons. La lucite s'atténue avec l'apparition du bronzage. Les personnes souffrant de lucite font souvent quelques séances de bronzage en cabine avant l'été pour être protégées.

Publié le 10 Mai 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :