L'urticaire, c'est quoi exactement ?

Publié le 25 Mai 2009 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr
Votre peau présente des plaques rouges qui vous démangent ? C'est certainement de l'urticaire, une affection cutanée très fréquente. Quels sont les facteurs déclenchant cette affection cutanée allergique ?
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Urticaire : les facteurs déclenchants

Près de 20% de la population est touchée au moins une fois dans sa vie par l'urticaire. Il faut dire que les facteurs susceptibles de déclencher cette réaction de la peau sont multiples. Le plus souvent il s'agit d'une réaction allergique déclenchée par des pollens, des moisissures, des poils d'animaux, une piqûre d'insecte ou encore certains aliments comme les œufs, les crustacés ou les noix. Certains médicaments peuvent aussi provoquer de l'urticaire : anti-inflammatoires non stéroïdiens, inhibiteurs de l'enzyme de conversion, certains antibiotiques comme la pénicilline, la codéine, etc. La réaction peut apparaître dans les minutes ou les heures suivant la prise de ces médicaments.

Parmi les autres facteurs déclenchants :

Les infections (comme le rhume), les irritations cutanées induites par exemple par le latex, les cosmétiques ou des produits chimiques, les facteurs environnementaux (exposition au soleil, à la chaleur, au froid), le stress, les traumatismes physiques, etc. A savoir que parfois, le simple fait de porter des vêtements trop serrés peut suffire à produire de l'urticaire.

Comment faire passer une urticaire ?

Le fait de supprimer la cause de l'urticaire peut suffire à guérir cette affection. Il faut donc essayer de l'identifier. Ensuite, il faudra veiller à éviter autant que possible le contact avec la substance en cause. Il faut cependant savoir, qu'assez souvent, la cause reste inconnue… Mais en cas d'urticaire légère, elle disparaît d'elle-même en quelques heures. Ce qu'il faut éviter, c'est de se gratter, au risque d'étendre les lésions. D'où l'intérêt de soulager les démangeaisons. On peut appliquer en automédication une lotion ou une crème adaptée. Sinon, des compresses froides sont indiquées, tout comme un bain frais en cas d'urticaire étendue.

Quand faut-il consulter ?

En cas de récidives ou lorsque l'urticaire persiste (plus de 6 semaines : urticaire chronique), le médecin mènera son enquête pour vous aider à identifier la cause. Il peut être amené à proposer des tests sanguins ou cutanés pour dépister des allergies. En cas d'urticaire sévère ou chronique, le médecin peut prescrire un médicament visant à stopper la réaction excessive du système immunitaire. Enfin, en cas de symptômes associés : difficultés respiratoires, gonflement de la gorge ou oppression thoracique, il convient de se rendre aux urgences ou d'appeler le Samu, car il s'agit d'une anaphylaxie, réaction allergique grave qui peut être fatale.#E#

Source : Nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.