Bouton de fièvre : les différents modes de transmission

© Istock
Le bouton de fièvre est le terme employé pour désigner le symptôme cutané du virus de l’herpès. Si celui-ci se manifeste généralement sur les lèvres, il est possible qu’un bouton apparaisse aussi dans le nez. Comment se transmet cette forme d’herpès ?
Publicité

Bouton de fièvre : comment l’attrape-t-on ?

Le bouton de fièvre est une affection extrêmement contagieuse qui résulte d’une contamination par le virus de l’herpès (HSV1). Selon les statistiques, pas moins de 15 % des Français seraient concernés par cette pathologie virale chronique qui touche majoritairement les lèvres, le menton et le nez. Le HSV 1 se transmet principalement par contact cutané ou salivaire (baiser) avec une personne préalablement infectée. Le risque de contamination sera majeur lors des crises d’herpès, c’est-à-dire en présence de manifestations cutanées. Toutefois, une personne peut avoir été contaminée sans pour autant développer les symptômes de l’herpès.

Publicité
Publicité

Bouton de fièvre : comment le reconnaître ?

En règle générale, la formation du bouton de fièvre est précédée de signes avant-coureurs qui peuvent aller du simple picotement à une sensation de brûlure. Ce n’est que plusieurs heures, voire quelques jours plus tard, que le bouton va apparaître. Celui-ci sera constitué de petites vésicules emplies d’un liquide hautement contagieux. Si on ne connaît pas réellement les causes de la réactivation de la charge virale, certains facteurs de risque ont été clairement identifiés. Ainsi, le stress, le soleil, les menstruations ou encore la fièvre peuvent être à l’origine d’une nouvelle crise herpétique.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 07 Juin 2018 : 14h01