La belle vie rêvée des seniors : maintenir activités et réseau social

Selon la 2e édition du Baromètre 55+ de Cogedim réalisé par la TNS Sofres sur le mode de vie des Français retraités, l’activité et surtout le lien social sont les facteurs clés du bien vieillir. Autrement dit, le bon moral des seniors se construit sur le réseau social et les activités.

Publicité

Le réseau social : première clé du bien vieillir pour les seniors

Plus de 85% des seniors se déclarent satisfaits, voire très satisfaits de la vie qu’ils mènent pour 25% d’entre eux, soit un pourcentage similaire à celui constaté l’an passé. Le bon moral des 55 ans et plus est principalement lié au réseau social qu’ils entretiennent avec leur entourage. 49% l’attribuent au fait qu’ils vivent à proximité de leur famille et de leurs amis. C’est ainsi que 83% des seniors sont en contact avec leurs enfants, petits-enfants, frères et sœurs au moins une fois par semaine. 78% d’entre eux sont en contact fréquent avec les commerçants de proximité, avec les voisins (73%) et les amis (70%).

Publicité
Publicité

Les nouvelles relations sont plus difficiles à établir

Cela dit, si les liens sociaux jouent un rôle majeur dans le bien-vieillir, passé un certain âge, établir de nouvelles relations se révèle plus compliqué selon 58% des personnes interrogées : 30% d’entre elles ne font jamais, sinon rarement de nouvelles rencontres, lesquelles se réalisent alors essentiellement via des amis ou des connaissances (37%), dans le quartier ou l’immeuble (24%). D’où l’importance du cercle de proximité pour entretenir un réseau social.

En plus du relationnel, maintenir des activités

L’autre point clé pour un moral au beau fixe est le maintien des activités. Pour 36% des sondés, continuer de s'intéresser à l'actualité permet de rester dans le coup, tout comme le fait de sortir pour se divertir (24%), de voyager (22%), pratiquer de nouvelles activités (16%) et participer à des activités collectives (bénévolat, adhésion à une association, 22%). Certains n’hésitent pas à changer de vie : un senior sur dix déménage à l’étranger, 42% divorcent et 21% se remarient…

Enfin, ce sondage répond à la difficile question de savoir à partir de quand devient-on senior. Les femmes n’acceptent cette appellation qu’à partir de 67ans, contre 65 ans pour les hommes.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 31 Mars 2015 : 10h28
Mis à jour le Mercredi 01 Avril 2015 : 10h16
Source : Baromètre Cogedim 55+, mars 2015.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés