BCG, que fais-tu ? Où es-tu ?

© Istock

La vaccination antituberculeuse appelée BCG (pour Bacille de Calmette et Guérin) n’est plus obligatoire en France depuis juillet 2007 mais, comme le rappelle l’InVS (l’Institut de Veille Sanitaire), elle reste fortement conseillée pour les enfants résidant en Guyane, à Mayotte, en Île-de-France, et pour tous ceux présentant un facteur de risque d’exposition à la tuberculose partout ailleurs.

PUB

Le vaccin BCG contre la tuberculose: où en est-on France?

La tuberculose est une maladie infectieuse contagieuse causée par une bactérie appelée Mycobacterium tuberculosis ou, plus communément, bacille de Koch, qui touche principalement les poumons. Lorsque des personnes atteintes de tuberculose pulmonaire toussent, crachent ou éternuent, des germes sont projetés dans l’air, entraînant la propagation de cette maladie.

Le nombre de cas de tuberculoses déclarées en France en 2013 était de 4 934, soit 7,5 cas pour 100 000 habitants (1). Ça peut paraître peu, mais il persiste des inégalités selon les territoires et les populations : la tuberculose touche principalement les populations en situation de précarité (personnes sans domicile fixe), les migrants en provenance de régions comme par exemple l’Afrique subsaharienne où les prévalences de la tuberculose et de l’infection à VIH sont élevées, et les personnes âgées, plus fragiles. On trouve également plus de tuberculoses en Ile-de-France, en Guyane et à Mayotte comparés aux autres régions françaises. (1)

PUB
PUB

Bonne nouvelle : la tuberculose est une maladie qui peut être soignée et guérie. Cependant, le traitement est long et très contraignant (4 antibiotiques à prendre pour une durée minimale de 6 mois, sous surveillance médicale étroite).

Le BCG, vaccin antituberculeux

L’idée est donc, comme souvent en médecine, de « prévenir au lieu de guérir », d’où l’intérêt du vaccin antituberculeux, le BCG.

Le vaccin BCG est fortement recommandé chez les enfants à risque élevé de tuberculose, c’est-à-dire ceux répondant au moins à l’un des critères suivants :

  • enfant né dans un pays de forte endémie tuberculeuse*
  • enfant dont au moins l’un des parents est originaire de l’un de ces pays*
  • enfant devant séjourner au moins un mois d’affilée dans l’un de ces pays*
  • enfant ayant des antécédents familiaux de tuberculose
  • enfant résidant en Île-de-France, en Guyane ou à Mayotte
  • enfant dans toute situation jugée par le médecin à risque d’exposition au bacille tuberculeux notamment enfants vivant dans des conditions de logement défavorables (habitat précaire ou surpeuplé) ou dans des conditions socio-économiques défavorables ou précaires.

Le vaccin BCG est réalisable dès la naissance, et idéalement avant 3 mois de vie, évitant ainsi de devoir pratiquer une intradermoréaction auparavant (ayant pour but de s’assurer que l’enfant n’a pas été en contact avec la tuberculose avant de réaliser la vaccination). Il n’y a aucun rappel à réaliser par la suite.

Calendrier vaccinal 2015 en France : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1175.pdf

Publié le 27 Septembre 2015 | Mis à jour le 08 Octobre 2015
Auteur(s) : Dr Christelle Pierrot, médecin généraliste
Source : *Les pays de forte endémie tuberculeuse sont nombreux : tous les pays d’Afrique, d’Asie y compris les pays du Proche et Moyen-Orient, d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud, les pays d’Europe centrale et de l’Est y compris les pays de l’ex-URSS, et dans l’union européenne : la Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal, Roumanie.
Voir + de sources

InVS, Sante.gouv.fr
La rédaction vous recommande sur Amazon :