Audition : le massacre des décibels
Publié le 13 Novembre 2002 par Dr Sylvie Coulomb

Comment minimiser les risques de traumatisme auditif ?

En concert ou en boîte, ne vous placez jamais juste à côté des enceintes ! Lorsque vous vous trouvez dans un environnement particulièrement bruyant (type discothèque), faites régulièrement des pauses (5 à 10 minutes toutes les heures) dans des endroits où le niveau sonore est plus faible. Essayez également d'espacer le plus possible les sorties à haut niveau sonore, cela permettra à vos oreilles de mieux récupérer.

Mais aussi : portez des bouchons (bouche-oreilles en mousse ou boules « quiès », ou bouchon réalisés sur mesure), à condition de les enfoncer correctement et de ne pas les retirer pendant l'exposition au bruit. Sachez cependant qu'ils n'offrent pas de protection efficace contre des sons supérieurs à 100 dB.

PUB

Le moyen le plus sûr de minimiser les risques de traumatisme auditif reste encore de baisser le son et si ce n'est pas possible de s'éloigner de la source sonore autant que possible !

Enfin, les baladeurs aussi sont à risque auditifs : ne jamais mettre le volume à fond mais seulement à la moitié et limiter la durée d'écoute (idéalement à 2 heures par semaine).

PUB

Des Associations pour prévenir les dangers des décibels

L'APTA (Association de Prévention des Traumatismes Auditifs) a créé un site Internet (http://audition-prevention.org) afin d'informer le plus grand nombre des dangers des décibels et des gestes à accomplir en cas de traumatisme auditif, pour ne pas souffrir d'acouphènes invalidants et d'hyperacousie à vie. Selon l'Association : « Par manque d'information, nombre de personnes sont victimes de traumatismes sonores lors de concerts ou de soirées en boîte de nuit, parce qu'elles n'étaient pas au courant des risques qu'elles encouraient. » Les co-fondateurs de ce site savent de quoi ils parlent : la plupart d'entre eux sont eux-mêmes des victimes de traumatismes auditifs après un seul concert...

Existe également l'Association France-Acouphènes : totalement indépendante, elle est animée depuis 1992 par des bénévoles souffrant eux-mêmes de ces deux pathologies : acouphènes et hyperacousies. Son forum serait l'un des plus fréquentés dans ce domaine : www.france-acouphenes.org.

Enfin, très actif et incontournable, l'Association JNA : http://www.journee-audition.org.

Source : L'audition. Collection " Que sais-je ? ". Le bruit. Collection " Les classiques santé ". Editions Privat. Association de Prévention des Traumatismes Auditifs : http://apta.fr.tm