Bouchon de cérumen : comment le détecter et s’en débarrasser ?

Le cérumen est une substance peu ragoûtante, mais utile pour la santé de nos oreilles.
En cas d’accumulation, il arrive cependant qu’il forme un bouchon gênant.

Comment agir contre les bouchons de cérumen ?

Publicité

Reconnaître un bouchon de cérumen

Mine de rien, nos oreilles ont besoin de protection. En effet, elles doivent être ouvertes vers l’extérieur mais le conduit qui mène jusqu’au tympan a besoin d'être protégé contre les agressions externes.

C’est à cela que sert le cérumen : il piège les corps étrangers et les bactéries qui pourraient aller infecter l’oreille. Et en plus, il protège la peau contre l’humidité. Problème : sa consistance cireuse lui permet dans certaines circonstances de s’accumuler sous la forme d’un bouchon de cérumen devant le tympan.

On ressent généralement :

Publicité
Publicité
  • Une audition qui baisse.
  • Des autres problèmes comme des acouphènes ou des bourdonnements d’oreille, voire parfois des vertiges.
  • Une sensation de pression désagréable dans une oreille ou les deux.
  • Une oreille qui démange, pique ou fait mal.

Attention, ces symptômes ne sont pas évidents à reconnaître, et une otite peut se manifester par les mêmes signes. En cas de doute, consultez votre médecin !

Comment réagir si l’on a un bouchon de cérumen ?

Si vous pensez avoir un bouchon de cérumen, il est possible de vous soigner vous-même... Mais à condition d’agir avec patience, douceur et discernement ! En effet, l’oreille est un organe délicat et facile à blesser.

La bonne méthode contre les bouchons de cérumen :

Il faut les ramollir avec du sérum physiologique ou éventuellement des gouttes que vous trouverez en pharmacie.

Faites tiédir tout doucement le produit au creux de votre main ou sur un radiateur, et introduisez-en quelques gouttes dans le conduit auditif en inclinant votre tête et laissez reposer quelques minutes. Renouvelez l'opération plusieurs jours de suite ; le bouchon sera évacué petit à petit.

Les actions à éviter absolument en cas de bouchon de cérumen :

  • Utiliser n’importe quel objet pointu pour tenter de récupérer le bouchon.

    Le risque de blesser le conduit auditif est beaucoup trop important.

  • Utiliser les “bougies” hopi, que l’on introduit dans l’oreille et qui sont supposées aspirer les impuretés.

    Il y a beaucoup plus de chances de se brûler que de réussir à se débarrasser du bouchon...

Attention : si le tympan est percé derrière le bouchon de cérumen, introduire quoi que ce soit dans l’oreille est déconseillé en raison du risque d’infection de l’oreille interne.

Ne traitez donc pas vous-même un bouchon de cérumen si vous avez subi un traumatisme à l’oreille ou des otites à répétition, ou si vous portez un drain au tympan.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 28 Avril 2014 : 01h00
Mis à jour le Mardi 02 Février 2016 : 15h44
Source : Bouchon de cérumen, Ameli.