Atteinte de la maladie des os de verre, elle arrive à avoir un bébé
Sommaire

"Mon corps ne pouvait pas supporter un accouchement naturel"

"Mon corps ne pouvait pas supporter un accouchement naturel"© Adobe Stock

La grossesse s’est déroulée sans incident. Néanmoins, les médecins ont toutefois préféré programmer une césarienne. “Il n’y avait pas de moyen que mon corps puisse supporter un accouchement naturel".

Le petit Maven, 1,7 kg, est né le 29 mars 2016 en parfaite santé. “Pendant la grossesse, nous craignions que Maven hérite de ma maladie, mais une échographie à 18 semaines a révélé qu’il grandissait à un rythme normal”. Un diagnostic rassurant confirmé ensuite à sa naissance. Autre bonne nouvelle : la jeune maman ne s’est fracturé de son côté aucun os pendant l'accouchement ou la grossesse.

“Je me souviens que la sage-femme m'avait dit avant mon départ : "Quoi que vous ayez à faire pour vous occuper de votre bébé, vous le ferez", se rappelle l’Américaine, "Et elle avait tout à fait raison - vous trouvez un moyen de le faire". Elle ajoute "Je ne peux pas simplement sauter du lit et courir vers Maven chaque fois qu’il pleure, mais je pense qu’il l’a appris assez rapidement. Il a été un enfant si facile et il l’est toujours".

Trisha reconnaît qu’elle ne peut pas forcément faire toutes les tâches d'une maman comme sortir son fils du siège auto seule. Elle a ainsi dû apprendre à demander de l’aide. Le petit garçon grandi bien : il était même plus grand que sa mère à l'âge de deux ans.

La trentenaire raconte son quotidien de maman hors norme sur son blog personnel

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.